Une jardinerie offre ses chrysanthèmes à la commune

Plutôt que de les voir faner, le Magasin Vert de Plérin a offert à la commune une centaine de pots de chrysanthèmes n’ayant pas été vendus pour la Toussaint. Les fleurs vont embellir les deux cimetières de la ville et agrémenter le monument aux morts à l’occasion du 11-novembre.

À la Toussaint, le confinement a sérieusement freiné les ventes de fleurs, traditionnellement importantes à cette période de l’année. C’est le cas au Magasin Vert de Plérin où une centaine de pots de chrysanthèmes n’ont pas trouvé preneurs.

Au lieu de les laisser dépérir en boutique, la responsable de la jardinerie, Magalie Jeussaume, a souhaité que l’ensemble des Plérinais, puissent en profiter.
Elle a décidé d’offrir les plantes invendues à la commune.

Une initiative saluée par Pascal Laporte, l’adjoint à l’environnement, qui s’est rendu ce mardi matin à la jardinerie pour prendre livraison des plantes, confiées au service des espaces verts de la Ville.

Une partie des chrysanthèmes viendront orner le monument aux morts à l’occasion de la cérémonie commémorative de l’Armistice du 11 novembre 1918.

Des pots seront également disposés sur des pierres tombales privées de fleurs à la suite d’un vol, ou qui ont été oubliées pour la Toussaint.

L’essentiel des chrysanthèmes sera planté pour embellir les parterres aménagés dans les deux cimetières plérinais.

De quoi leur apporter un peu de couleurs en ces temps de grisaille.