Obligation de port du masque dans Plérin

Le port du masque reste essentiel. Le port du masque est une protection efficace contre le virus, même en extérieur. Il doit donc être porté dans les lieux fréquentés.

(Article mis à jour le mardi 15/01/2021)

 

Conformément au décret n° 2020-884 du 17 juillet 2020, le port du masque est devenu obligatoire dans les lieux clos accueillant du public.

Par ailleurs, le décret n°2020-944 du 30 juillet 2020 prévoit la possibilité pour les préfets, quand la situation épidémique locale le nécessite, d’étendre l’obligation du port du masque à tous les lieux pertinents, c’est-à-dire aussi l’espace public.

Depuis vendredi 30 octobre le confinement est en vigueur sur tout le territoire français.
À la différence du confinement que la France a connu au printemps, les écoles ont continué d’accueillir les élèves et l’activité économique a été plus intense.

Depuis le 28 novembre des mesures d’allègement du confinement sont en vigueur. Les magasins sont rouverts. De nouvelles dérogations à l’interdiction des déplacements ont été adoptées.

 

Le préfet des Côtes d’Armor a prolongé jusqu’au 19 février, les mesures sanitaires déjà en vigueur depuis le 6 novembre :

  • sur l’ensemble du département des Côtes d’Armor
    • Obligation de porter un masque de protection dans les files d’attente sur la voie publique, notamment aux abords des services publics, commerces et établissements recevant du public.
    • L’obligation concerne toute personne de plus de 11 ans, à l’exception des personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical.

EN RÉSUMÉ

Jusqu’au 19 février 2021, le port du masque est obligatoire à Plérin (dès 11 ans)

  • sur les Esplanades des Rosaires et de Martin Plage, Digue des Bleuets, Quais du Légué de 8h à 20h, 7j/7.
  • sur les marchés
  • aux abords de tous les établissements scolaires
  • sur les parkings et aux abords des petites, moyennes et grandes surfaces
  • dans les files d’attente sur la voie publique, notamment aux abords des services publics, commerces et établissements recevant du public}

 

Le non-respect des obligations de port du masque est puni d’une amende de 135 euros.
Chacun est invité lors de ses déplacements à prendre connaissance de l’obligation signalée par des panneaux sur la voie publique.

Dérogation pour les personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation.