Covid-19 : point de situation

Consultez les mesures sanitaires prises pour faire face à l’épidémie de covid-19 (directives ministérielles et arrêtés du Préfet des Côtes-d’Armor).

 

Consultez en temps réel les mesures sanitaires prises pour faire face à l’épidémie de covid-19 à Plérin, les mesures prises conformément aux directives ministérielles et aux arrêtés du Préfet des Côtes-d’Armor.

Pour toutes vos questions concernant les services de la Mairie ou de SBAA, consultez la Foire Aux Questions : Confinement #2, infos services publics locaux

Retrouvez toutes les informations sur les mesures sanitaires nationales sur https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

Le 11 mai 2021

Le Préfet des Côtes-d’Armor maintient un ensemble de dispositions renforcées de lutte contre l’épidémie : port du masque dans certains secteurs et interdiction des vides-greniers, brocantes, braderies et autres déballages.

Les mesures de freinage décidées il y a 4 semaines ont permis un recul progressif de l’épidémie de COVID 19 dans le département, comme sur le reste du territoire national.

Toutefois, le virus circule toujours.

Face à cette situation toujours fragile, le préfet des Côtes d’Armor, Thierry Mosimann, en étroite concertation avec l’ARS, et en lien avec les élus, a décidé de maintenir une série de mesures fortes
destinées à maîtriser la circulation de l’épidémie dans le département.

Ainsi, à compter de ce jour et, à ce stade, jusqu’au 30 juin 2021 :

Port du masque

L’obligation du port du masque en extérieur ne sera plus applicable sur la totalité du département mais restera obligatoire dans certains secteurs (retour à la situation antérieure au
15 mars 2021) : dans tout le département :

  • sur les marchés
  • aux abords des établissements scolaires et établissements d’accueil collectif de mineurs
  • sur les parkings et aux abords des petites, moyennes et grandes surfaces
  • dans les files d’attente, notamment aux abords des services publics, commerces et établissements recevant du public
  • dans toutes les communes de plus de 5 000 habitants, pour tout piéton de onze ans et plus, au sein d’un périmètre défini par arrêté.

Vide-greniers et brocantes

Les vide-greniers, brocantes, braderies et déballages demeurent interdits.

Consultez l’agenda de réouverture du gouvernement


Vaccination COVID-19

À partir du jeudi 25 mars au soir, la vaccination est ouverte

  • à l’ensemble des personnes âgées de plus de 70 ans
  • et aux personnes atteintes de pathologies à haut risque (personnes disposant d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement).
    Il s’agit de personnes :
  • atteintes de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie ;
    • atteintes de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés ;
    • transplantées d’organes solides ;
    • transplantées par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques ;
    • atteintes de poly-pathologies chroniques, avec au moins deux insuffisances d’organes ;
    • atteintes de certaines maladies rares (voire liste sur le site du ministère de la santé)
    • atteintes de trisomie 21.

La vaccination a lieu à la Salle de Robien, Place Octave Brilleaud à Saint-Brieuc.

  La prise de rendez-vous est obligatoire.
Pas de prise de rendez-vous sur place.

 

La prise de rendez-vous se fait

  • par téléphone au 02 57 18 00 60
  • sur le site interne Keldoc
  • sur le site internet santé.fr

Dimanche 4 avril

Covid : les mesures sanitaires locales prolongées jusqu’au 5 mai

Alors que la situation épidémique reste tendue en Côtes d’Armor, le préfet a décidé de maintenir jusqu’au 5 mai inclus les mesures sanitaires spécifiques en vigueur dans le département. En particulier l’obligation de port du masque en extérieur.

Le préfet des Côtes d’Armor, Thierry Mosimann, en concertation avec les maires, a décidé mi-mars de renforcer les mesures de lutte contre l’épidémie de COVID19 dans le département.

Ainsi, jusqu’au 5 mai 2021 inclus :

  • le port du masque est obligatoire pour tout piéton de onze ans et plus sur le territoire du département des Côtes-d’Armor ;
  • la consommation sur la voie publique de boissons alcoolisées du 3ème au 5ème groupe est interdite sur l’ensemble du département;
  • l’utilisation de musique amplifiée est interdite sur la voie publique sur l’ensemble du département.
  • les vide-greniers, brocantes, braderies et déballages sont interdits; par ailleurs les maires seront invités à s’assurer que l’organisation de leurs marchés est de nature à garantir le respect de gestes et mesures barrières, à prévenir la constitution de regroupements de plus de six personnes en leur sein, et à offrir une surface de 4 m² à chaque client.

Le non-respect des obligations de port du masque est puni d’une amende de 135 euros. Chacun est invité lors de ses déplacements à prendre connaissance de l’obligation signalée par des panneaux sur la voie publique et sur le site de la préfecture.

Plus d’info : https://www.cotes-darmor.gouv.fr/Politiques-publiques/Sante/Covid-19/COVID-19-les-restrictions-sanitaires-renforcees-dans-le-departement-des-Cotes-d-Armor

Samedi 3 avril

Les restrictions actuellement en vigueur dans 19 départements sont étendues à tout le territoire métropolitain, dès le samedi 3 avril, 19h, et pour une durée de 4 semaines, soit :

  • pas de déplacement en journée au-delà de 10 km sauf motif impérieux ou professionnel (sur présentation de l’attestation) après la fin du week-end de Pâques ;
  • le couvre-feu reste en vigueur à 19h sur tout le territoire métropolitain.

Concernant le couvre-feu, il s’applique à l’ensemble du territoire national entre 19h le soir et 6h du matin avec une obligation de présenter une attestation dérogatoire au couvre-feu lors des déplacements. Autrement dit :

  • les sorties et déplacements sans attestations dérogatoires sont interdits de 19h00 à 06h00, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidive ;
  • les établissements autorisés à ouvrir ne pourront plus accueillir de public après 19h00.

Concernant les déplacements :

  • aucun déplacement inter-régionaux n’est autorisé après le lundi 5 avril, sauf motif impérieux, incluant les motifs familiaux pour, par exemple, accompagner un enfant chez un parent ;
  • possibilité de retour en France pour les Français de l’étranger, ainsi que trajets des travailleurs transfrontaliers.

Les commerces

Concernant les commerces autorisés à ouvrir : seuls ceux vendant des biens et des services de première nécessité seront autorisés à ouvrir – dont les librairies, les disquaires, les magasins de bricolage, de plantes et de fleurs, les coiffeurs, les cordonniers, les chocolatiers, les concessions automobiles, les visites de biens immobiliers – afin de réduire les contacts dans les lieux clos.

Éducation

Pour freiner le virus tout en préservant l’éducation, le président de la République a annoncé le 31 mars 2021 une adaptation du calendrier scolaire avec une fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées pendant 3 semaines.

– Concernant les écoles :

  • semaine du 5 avril : semaine de cours à la maison, pour tous les écoliers de la maternelle au lycée ;
  • semaine du 12 avril : début des vacances de printemps pour 2 semaines, quelle que soit la zone académique ;
  • semaine du 26 avril : rentrée scolaire, avec retour en présentiel pour les maternelles/primaires et cours à distance pour les collèges/lycées ;
  • semaine du 3 mai : retour en classe pour les collèges/lycées en respectant avec des jauges de présence adaptées.

Concernant les universités : elles continuent de fonctionner selon les protocoles en vigueur, soit la possibilité pour chaque étudiant de se rendre à l’université 1 jour par semaine. Les concours et examens prévus jusqu’au 3 mai seront maintenus et leur organisation sera adaptée. Ceux qui ne pourront pas se faire en distanciel devront être reportés autant que possible au mois de mai.

– Par ailleurs, un dispositif d’accueil des enfants des personnels prioritaires sera organisé dès la semaine du 5 avril en lien avec l’Éducation nationale et les collectivités locales.

Retrouvez l’actualité sur le site du gouvernement :  Point de situation du gouvernement au 1er avril 2021

Jeudi 18 mars

  • Le couvre-feu national mis en place le 16 janvier est prolongé de 19h (au lieu de 18h précédemment) à 6h.

 

Mardi 16 mars

Obligation de port du masque sur l’ensemble du département
par arrêté préfectoral

Face à une nette dégradation de la situation sanitaire, le préfet des Côtes d’Armor renforce les mesures réglementaires de lutte contre l’épidémie pour une durée de trois semaines.

A compter du mardi 16 mars et jusqu’au 7 avril au moins.

    •  Le port du masque devient obligatoire pour tout piéton de 11 ans et plus dans tout le département.
    • La consommation sur la voie publique de boissons alcoolisées du 3ème au 5ème groupe est interdite sur l’ensemble du département.
    • L’utilisation de musique amplifiée est interdite sur la voie publique sur l’ensemble du département.
    • Les vide-greniers, brocantes, braderies et déballages sont interdits.
Consultez l’arrêté préfectoral du 15/03/21 sur le site de la préfecture des Côtes-d’Armor (page 39)

 

Lundi 8 février

Renforcement du protocole sanitaire :

En vertu du nouveau protocole sanitaire  mis en place par l’Éducation nationale pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, à compter du lundi 8 février, seuls les masques en tissu de catégorie 1 et les masques chirurgicaux sont désormais autorisés dans les établissements scolaires.

Tout le monde est concerné : enfants et personnel, du primaire au lycée, en passant par le collège. Seule exception : les écoliers de maternelle, qui ont moins de 6 ans et sont donc dispensés du port du masque.

Les classes seront fermées pendant 10 jours à partir d’un cas de variant britannique identifié (3 jusqu’à présent).

 

À partir du 23 janvier

Reprise autorisée par la préfecture des cours de musique en présentiel (à l’exception des cours de chant) pour les élèves mineurs.

 

À partir du 16 janvier

Un couvre-feu national est mis en place dès 18h pour 15 jours

Des attestations dérogatoires seront de nouveau nécessaires pour revenir du travail et aller chercher les enfants à l’école.
Les sorties et déplacements sans attestation dérogatoire sont interdits de 18h à 6h, sous peine d’une amende de 135 € et jusqu’à 3750 € en cas de récidives.
Les établissements autorisés à ouvrir ne peuvent plus accueillir de public après 18h.

Des dérogations sont prévues

  • pour se rendre chez le médecin, pour raisons médicales (soins ne pouvant être assurés a distance par exemple), se rendre a la pharmacie de garde ou l’hôpital,
  • pour raison professionnelle ou universitaire (sortie du travail ou des établissements d’enseignement supérieur par exemple),
  • pour les déplacements en avion ou train (le billet faisant foi),
  • pour assistance aux personnes vulnérables, précaires ou la garde d’enfants,
  • pour se rendre auprès d’un proche dépendant, pour le déplacement des personnes en situation de handicap et leur accompagnant,
  • pour convocation judiciaire ou administrative,
  • pour participation a des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative,
  • pour sortir son animal de compagnie dans un rayon de un kilomètre.

 

Jeudi 31 décembre

Ouverture des commerces le dimanche autorisée jusqu’au 31 janvier 2021

  • Afin de pallier à la nécessité de réguler les flux de clients et compenser les baisses d’activité et de chiffres d’affaires liées aux périodes de fermeture, Thierry Mosimann, préfet des Côtes d’Armor, a décidé d’autoriser à titre exceptionnel l’ouverture des commerces les dimanches 3, 10, 17, 24, 31 janvier 2021.
  • Les employeurs seront donc autorisés à déroger au repos dominical pour les salariés volontaires. Ceux-ci donneront leur accord par écrit et bénéficieront des droits prévus par la réglementation.
    Consultez l’arrêté préfectoral du 31 décembre 2020 portant dérogation au repos dominical dans les commerces de détail

Vendredi 11 décembre

Le Premier Ministre a annoncé le 10 décembre les mesures suivantes :

  • Dès le mardi 15 décembre
    • Suppression de l’attestation de sortie dans la journée.
    • Couvre-feu instauré de 20h à 6h (sauf le soir de Noël, le 24 décembre) avec cas dérogatoires (attestation obligatoire) :
      • les déplacements professionnels
      • les déplacements pour motif familial ou religieux
      • les déplacements pour raison de santé
      • les déplacements des personnes en situation de handicap ainsi que leur accompagnant
      • les déplacements effectués dans le cadre de missions d’intérêt général
    • Possibilité de se déplacer d’une région à l’autre
    • Lieux de culte : la jauge établie pour respecter les règles sanitaires en rapport avec l’espace des lieux reste la même et est non revue à la hausse.
    • Le télétravail reste la norme.

 

Vendredi 30 octobre

Conformément aux directives nationales de lutte contre l’épidémie de Covid du 29 octobre 2020, la ville a mis en place une organisation garantissant la continuité d’activité de l’ensemble des services municipaux malgré le contexte sanitaire.

Certains équipements sont fermés au public.

Pour en savoir plus,

 

 

Mercredi 21 octobre

Ehpad : renforcement des mesures sanitaires

Compte tenu de la circulation active du virus dans le département et particulièrement dans l’agglomération briochine, l’Agence Régionale de Santé, conformément aux dispositions prescrites par le Ministère des Solidarités et de la Santé, demande aux Ehpad de mettre en place des mesures de sécurité sanitaire renforcées.

Face à cet état d’urgence sanitaire, il est demandé de réactiver les visites sur rendez-vous dans un espace dédié afin de conserver les liens familiaux.

À Plérin, les visites des familles seront organisées sur rendez-vous, au sein de 2 espaces dédiés dans le hall d’accueil de l’établissement .

Ainsi, les visites sont possibles à partir du jeudi 22 octobre après-midi

  • sur rendez-vous du lundi au dimanche à 13h30, 14h30, 15h30 et 16h30, et dureront 45mn maximum.
  • Pas plus de 2 personnes, et obligation de porter un masque chirurgical dès 11 ans.
  • Prise de rendez-vous par téléphone au 02 96 74 57 20 ou par courriel ehpad@ville-plerin.fr.