Sécurité routière : les enfants à bonne école

La sécurité routière passe aussi par l'éducation des plus jeunes. A Plérin, les élèves de CM2 sont à bonne école. L'ensemble d'entre eux, près de 200 enfants au total, issus des écoles de la ville, terminent actuellement un cycle préparatoire à l’attestation de première éducation routière (Aper) animé par des agents de la police municipale et de la police nationale.

20 écoliers de Jean-Ferrat ont participé aux épreuves de l’attestation de première éducation routière vendredi 20 mai aux Corsaires.

« Notre objectif est de permettre aux enfants d’acquérir de bonnes habitudes qui leur seront utiles au quotidien et leur serviront toujours » explique Tracy Joubin, adjointe en charge de la sécurité.

Pour cela, les agents de la police municipale interviennent, chaque année, dans les écoles auprès des élèves de CM2 pour leur dispenser des conseils de sécurité routière et les sensibiliser aux dangers de la route, lorsqu’ils en sont usagers à vélo.

La formation, conduit conjointement avec la police nationale, se déroule en deux temps.

La première a lieu en classe. « Nous présentons aux enfants les éléments de sécurité du vélo, comme l’éclairage et le freinage, mais aussi le port du casque. Ensuite, nous leur expliquons les règles de base du code de la route » indique Aurélie Thueux et Romuald Thomas, agents de la police municipale, qui assurent la formation avec Richard Le Carré, de la police nationale.

Après la théorie, les écoliers passent à l’étape pratique en enfourchant leur vélo sur la piste d’éducation routière de l’Espace des Corsaires à Saint-Laurent.

La séance se partage entre des tests de connaissance à l’écrit, et plusieurs circuits à faire à vélo. « Nous commençons par un atelier de maniabilité permettant de vérifier l’aisance des enfants à vélo. Nous en profitons pour leur donner des conseils pour leur faire gagner en confiance. »

Dans la foulée, les enfants gagnent la piste d’éducation routière pour un parcours reproduisant des conditions réelles de circulation qu’ils peuvent rencontrer sur la commune (rond-point, priorité à droite, stop et cédez le passage).

Respect de la signalisation, des règles de priorité, positionnement sur la chaussée, changements de direction…. Les moniteurs ont l’œil à tout. « La plupart des enfants respectent bien les panneaux et les marquages au sol. Les erreurs proviennent le plus souvent d’une inattention en fin de parcours. »

A l’issue de la session d’initiation, tous les écoliers sont évalués. « La plupart obtiennent une note nettement supérieure à la moyenne ».

De quoi obtenir l’attestation de première éducation à la route (Aper) validant un parcours de formation réussi.

Cette année ce sont environ 200 enfants issus de 8 classes de CM2 qui ont bénéficié du dispositif.

Parmi eux, 8 enfants seront sélectionnés pour représenter la commune au Challenge départemental de la Prévention Routière qui se déroulera à Pordic le mercredi 22 juin.