Le label « Territoire bio engagé » décerné à la Ville

Le label “Territoire bio engagé” a été remis à Pascal Laporte, adjoint à la transition écologique, par Rosalie Marc, chargée de mission du réseau de l’Initiative bio en Bretagne.

 

Mardi 16 novembre, à l’occasion du salon des mairies et des collectivités locales à Paris, Pascal Laporte, adjoint à la transition écologique, s’est vu remettre le label « Territoire bio engagé », attribué à la commune par  le réseau de l’Initiative bio en Bretagne (IBB); une association, soutenue par le ministère de l’Agriculture, dont l’objectif est de contribuer au développement et à la promotion de la filière agricole biologique.

Le label récompense l’engagement de la commune en faveur de l’introduction des produits issus de l’agriculture biologique dans son service de restauration municipale.

« C’est la reconnaissance d’une démarche que nous avons engagée de longue date » se félicite Delphine Mesgouez, adjointe aux politiques éducatives et à la restauration municipale.

Depuis 2008, la municipalité relayée par l’équipe du service de restauration municipale a mis en place une politique volontariste d’amélioration de la qualité des repas et de soutien à l’agriculture durable et locale.

Un choix qui s’est notamment concrétisé par la signature de la charte régionale « Il faut bio dans mon assiette » en 2014.

A l’époque, la commune s’était engagée à atteindre le seuil de 20 % de produits bio dans son service de restauration collective.

Un objectif atteint dès 2018, avant même que la loi EGAlim soit promulguée.

La cuisine municipale de la Ville assure quotidiennement la préparation de plus de 1200 à 1300 repas destinés aux cantines scolaires, à la Maison de la Petite Enfance, à l’Ehpad, ainsi qu’au service de portage de repas à domicile.

« Aujourd’hui, les produits bio représentent en valeur 38 % de nos achats alimentaires » indique Delphine Mesgouez. « Notre objectif est désormais d’atteindre les 100 %. »

Plérin fait déjà partie, avec Broons (22) et Lauzach (56), des trois premières communes bretonnes, reconnues « Territoire bio engagé. »