Le centre nautique a rejoint la Ville

Depuis le 1er juillet, la Ville a pris en charge la majorité des activités du centre nautique de Tournemine. Un équipement municipal géré jusqu’à présent par l’association du CNP avec laquelle la commune entend prolonger ses liens de partenariat. La perspective d’un nouvel élan pour le nautisme à Plérin.

Signature de la convention mardi 6 juillet

Ronan Kerdraon, maire de Plérin et Claude Georgelin, président de l’association du centre nautique ont officialisé mardi 6 juillet la nouvelle gestion du centre nautique municipal.

« Il s’agit d’un mariage, pas d’une fusion-absorption » souligne le maire Ronan Kerdraon en rappelant que la municipalisation partielle du centre nautique résulte d’une volonté commune de la Ville et de l’association du CNP de donner de nouveaux moyens de développement au nautisme à Plérin.

Depuis 1995, l’association du centre nautique gère, par convention avec la commune, l’ensemble des activités de l’établissement de Tournemine. La Ville participe financièrement à son fonctionnement. Trois agents communaux étaient déjà affectés au centre pour assurer l’entretien des bâtiments et des bateaux, qui appartiennent à la collectivité.

Une gestion partagée

Depuis le 1er juillet, la Ville a pris en charge :

  • l’accueil des scolaires
  • les formations
  • l’accueil des groupes
  • les stages
  • les locations.

Soit 82 % des activités du centre nautique.

L’association en conserve 18 %

  • le fonctionnement de l’école de sport
  • les loisirs jeunes et adultes
  • le longe-côte
  • l’organisation de manifestations telles que la CIE (Coupe internationale d’été d’Optimist).

« Autant de secteurs où l’engagement des bénévoles est indispensable et doit être préservé. »

Les salariés du centre (5 permanents et 14 saisonniers) sont intégrés au personnel communal.

L’équipe titulaire encadrée par Maël Henry, adjoint aux sports, et Solène Lelièvre-Chapelain, directrice de la vie associative, culture et sports.

« Le transfert de compétences n’entraînera pas de surcoût pour la Ville dans la mesure où les recettes des prestations viendront compenser les dépenses supplémentaires » indique le maire en rappelant que la contribution annuelle de la Ville au centre avoisinait les 300 000 €.

« Notre volonté est de garantir aux usagers du centre la même qualité de prestations qu’aujourd’hui, voire de faire encore mieux » ajoute le maire.

S’il souhaite que le centre nautique, qui est le premier du département en termes de licenciés (277 au total), reste tourné vers la compétition sportive, il entend également le rendre accessible au plus grand nombre, non seulement pour les scolaires que pour les activités de loisirs.

« Notre centre peut ainsi devenir un acteur de premier plan au sein des stations sport nature de l’agglomération. Un cap que nous entendons prendre avec l’appui de l’association du CNP. »

Ronan Kerdraon, maire, Maël Henry, adjoint aux sports, Claude Georgelin, président et Sébastien Allard, directeur, encadrent l’équipe de la saison estivale 2021.