agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Un nouveau jardin pour l’école maternelle du centre

Les enfants de l’école maternelle Harel de la Noë vont pouvoir profiter d’un nouvel espace pour découvrir les saisons et la nature.

A l’école Harel de la Noë, les petites mains vertes ont de quoi bien grandir et s’épanouir.

Les enfants de la maternelle vont pouvoir s’initier aux plaisirs du jardinage dans un tout nouvel espace aménagé par la Ville à deux pas de leur école.

La parcelle utilisée jusque-là, en face de l’accueil de loisirs, sera en effet bientôt mise à profit pour une extension du foyer Ker Spi.


Le nouveau jardin prend forme
Image de la première journée de plantation
« C’est un endroit idéal parce qu’entièrement clos et sécurisé pour les petits. Sa situation permettra au centre de loisirs La Marelle et à la classe passerelle la Courte échelle d’y accéder également » souligne Delphine Mesgouez-Le Gouard, adjointe à l’enfance jeunesse, qui a pris part, jeudi 8 novembre, à la toute première séance de plantation réunissant une cinquantaine d’enfants autour des jardiniers de la Ville.

L’occasion d’aménager les premiers éléments d’un verger composé de 4 pommiers et 4 poiriers.
Un moment très apprécié des enfants qui avaient des tas de questions pour Jonathan, l’un des jardiniers de la Ville.

Les petits écoliers ont découvert tout un nouveau lexique : pralin, bourgeons, paillage, …

Très attirés par la drôle de boue dans la brouette, ils ont demandé à Jonathan de leur expliquer comment faire ce pralin mêlant terre argileuse, eau et engrais organique.

Prochaine étape : la plantation de kiwis le long du Tipi dans la cour de l’école, puis des carrés de jardin, une allée, …

Les enfants ont hâte de goûter aux premiers fruits, même s’il faudra probablement attendre deux ans pour une première récolte de pommes et poires !