agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Tempête Alex : la commune reconnue en état de catastrophe naturelle

Le ministre de l’Intérieur a signé un arrêté, paru ce mercredi 7 octobre au Journal officiel, reconnaissant la commune de Plérin en état de catastrophe naturelle à la suite des inondations provoquées par la tempête Alex le week-end dernier. Les habitants ayant subi des dégâts disposent d’un délai de 10 jours maximum pour transmettre leur déclaration de sinistre à leur assureur.


Plérin fait partie des 21 communes costarmoricaines officiellement reconnues en état de catastrophe naturelle.

Le week-end dernier, la tempête Alex qui a balayé la région, s’est accompagnée de pluies d’une intensité exceptionnelle. Plus de 150 mm d’eau se sont abattus sur le secteur briochin. Soit l’équivalent de deux mois de précipitations en trois jours. Un véritable déluge.

Plusieurs quartiers de la commune ont subi des inondations provoquées par des ruissellements et des coulées de boue d’intensité anormale.

Des habitations ont été touchées par la montée des eaux. Des dégâts matériels importants sont à déplorer.

Afin d’accélérer les procédures d’indemnisation des victimes, le maire Ronan Kerdraon a adressé au préfet, en début de semaine, une demande officielle en vue d’une reconnaissance de la commune en état de catastrophe naturelle.

Hier mercredi, le ministre de l’Intérieur a signé un arrêté reconnaissant Plérin en état de catastrophe naturelle.

Cet arrêté a été publié au Journal officiel ce mercredi 7 octobre.

À compter de cette date, les victimes de la tempête disposent d’un délai de 10 jours maximum pour transmettre leur déclaration de sinistre à leur assureur, par lettre recommandée avec accusé de réception.

L’indemnisation des dommages doit intervenir au bout de trois mois.


Pour plus d’informations : Mairie de Plérin – Service assurances – 02 96 79 82 03