agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Surveillance des plages : l’été en toute sécurité

En juillet et août, la police nationale, la police municipale ainsi que le service départemental d’incendie et de secours sont mobilisés pour assurer la surveillance des plages. Un gage de sécurité pendant les vacances.

JPEG - 168.1 ko
Les services de la Ville, en particulier le centre technique et la police municipale, la Direction départementale des territoires et de la mer, le service environnement de Saint-Brieuc Armor Agglomération, le Service départemental d’incendie et de secours, ainsi que la police nationale, se sont réunis autour de Christine Daniel, adjointe à la sécurité, et d’Isabelle Bideau, directrice générale des services de la Ville, pour organiser le dispositif destiné à garantir la sécurité des personnes et des biens sur le littoral durant l’été.

« Cet été, le dispositif de surveillance des plages sera identique à l’an dernier. Il est pleinement opérationnel et donne satisfaction » annonce Christine Daniel, adjointe à la sécurité, qui a réuni lundi 25 juin à la mairie, les représentants des services mobilisés pour garantir la sécurité sur le littoral en juillet et août : police nationale, police municipale, service départemental d’incendie et de secours, centre nautique.

Deux postes de secours

Assurer la surveillance de la baignade sur les plages. C’est la mission des 11 nageurs-sauveteurs formés par le SDIS (service départemental d’incendie et de secours). Ils seront présents à Plérin du 2 juillet au 31 août et ce, 7 jours sur 7 de 11h à 19h.

Une équipe sera basée aux Rosaires, une autre à Martin Plage.

Trousse de premier secours, défibrillateur, bouteilles d’oxygène… Chaque poste possède l’équipement nécessaire pour soulager les petits bobos comme de traiter une hémorragie ou pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire.

Pour les interventions en mer, les sauveteurs des Rosaires disposent d’une planche de paddle, d’un kayak biplace et de 2 bouées, tandis que leurs collègues de Martin ont un zodiac.

A Tournemine, c’est le centre nautique qu’il convient d’alerter en cas d’incident sur la plage.

Des bornes d’appel d’urgence se trouvent à l’entrée de la digue de la Comtesse, aux Rosaires–Est, à l’Anse aux Moines, à Saint-Laurent ou encore sur le parking de la pointe du Roselier.

Des bracelets d’identification pour les enfants

Aux Rosaires, les parents de jeunes enfants peuvent obtenir des bracelets d’identification en s’adressant au poste de secours.

Des fauteuils pour les personnes à mobilité réduite

Aux Rosaires toujours, des fauteuils « hippocampes » sont mis à la disposition des personnes à mobilité réduite.

Les zones de baignade à respecter

Sur les plages, les zones de baignade surveillées sont matérialisées par des bouées jaunes. Aux Rosaires, ces bouées sont placées de part et d’autre de l’esplanade, à Martin sur la droite du chenal.

La police aux Rosaires

Pour garantir la sécurité sur le littoral, la police nationale, qui travaille en étroite collaboration avec la police municipale et les sauveteurs en mer, mobilise des moyens renforcés durant l’été.

Le poste de police des Rosaires fonctionnera tous les jours, du 7 juillet au 26 août, de 13 h à 19 h.

Quant au commissariat du centre ville, rue des Chênes, il sera ouvert toute la journée aux horaires habituels (9h-12, 13h30-18h30)

En cas d’urgence, la police est joignable par téléphone en composant le 17.
Durant l’été, les patrouilles vont s’intensifier sur les routes comme sur le littoral.

Il s’agit notamment de prévenir les vols à la roulotte, dans les voitures, ainsi que les vols à la serviette sur la plage.

La prévention des cambriolages passe également par une surveillance renforcée des habitations inoccupées, au travers du dispositif « Tranquillité vacances ». Pour en bénéficier, il vous suffit d’avertir la police de la période durant laquelle vous avez prévu de vous absenter.

Les animaux interdits sur les plages

Un arrêté municipal interdit les animaux sur les plages entre 10 h et 19 h. En dehors de ces horaires, leur présence est tolérée.