agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Surveillance des plages à Plérin

En juillet et août, la Ville fait appel à 9 nageurs-sauveteurs du service départemental d’incendie et de secours pour assurer la surveillance des plages, en lien avec les services de la police municipale et de la police nationale. Un gage de sécurité pendant les vacances.

Assurer la surveillance de la baignade sur les plages. C’est la mission des 9 nageurs-sauveteurs formés par le SDIS (service départemental d’incendie et de secours).
"Ils seront présents à Plérin jusqu’au 31 août et ce, 7 jours sur 7 de 11h à 19h" précise Tracy Joubin, adjointe à la police municipale.

Une équipe est basée aux Rosaires, une autre à Martin Plage.
Trousse de premier secours, défibrillateur, bouteilles d’oxygène… Chaque poste possède l’équipement nécessaire pour soulager les petits bobos comme de traiter une hémorragie ou pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire.

Crise sanitaire oblige, chaque poste de secours est équipé d’un matériel de protection spécifique. Les procédures d’intervention ont également été adaptées.

Pour les interventions en mer, les sauveteurs des Rosaires disposent d’une planche de paddle, d’un kayak biplace et de 2 bouées, tandis que leurs collègues de Martin ont un zodiac et une planche.

A Tournemine, où la baignade n’est pas surveillée, c’est le centre nautique qu’il convient de solliciter pour que l’alerte soit donnée aux services de secours en cas d’incident sur la plage.

Par ailleurs, des bornes d’appel d’urgence se trouvent à l’entrée de la digue de la Comtesse, aux Rosaires–Est, à l’Anse aux Moines, à Saint-Laurent ou encore sur le parking de la pointe du Roselier.

Pour la Ville, le coût du dispositif de surveillance des plages, des baignades et des activités nautiques s’élève à 48.000 €, hors frais d’hébergement.

Des bracelets d’identification pour les enfants
Aux Rosaires, les parents de jeunes enfants peuvent obtenir des bracelets d’identification en s’adressant au poste de secours.

Des fauteuils pour les personnes à mobilité réduite
Aux Rosaires toujours, des fauteuils « hippocampes » sont mis à la disposition des personnes à mobilité réduite.

Les zones de baignade à respecter
Sur les plages, les zones de baignade surveillées sont matérialisées par des bouées jaunes.

Les animaux interdits sur les plages
Un arrêté municipal interdit les animaux sur les plages entre 10 h et 19 h.

La police aux Rosaires
Pour garantir la sécurité sur le littoral, la police nationale, qui travaille en étroite collaboration avec la police municipale et les sauveteurs en mer, mobilise des moyens renforcés durant l’été.

Depuis le 4 juillet, le poste de police des Rosaires est ouvert tous les jours, de 13 h à 19 h. Il sera en service jusqu’à fin août.
Quant au commissariat du centre-ville, rue des Chênes, il est ouvert de 8h30 à 18h30.
En cas d’urgence, la police est joignable par téléphone en composant le 17.

Durant l’été, les patrouilles vont s’intensifier sur les routes comme sur le littoral.
Bien entendu les agents de la police municipale y participeront. Durant l’été, ils recevront le renfort d’un Agent de Surveillance de la Voie Publique (ASVP) recruté par la Ville. Chargée de la surveillance et de la verbalisation des stationnements irréguliers sur la frange littorale de la commune, elle veille également au respect des règles de salubrité des espaces publics. Elle oriente et informe également les usagers / vacanciers.