agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Ma ruche, je la déclare

Afin d’assurer un suivi sanitaire efficace des abeilles, chaque propriétaire ou détenteur de ruches doit, chaque année, remplir une déclaration de détention et d’emplacement de ses ruchers, et ce, dès la première ruche.

Tout apiculteur est tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leurs emplacements.

JPEG - 38.7 ko
Image de l’affiche

Toute colonie doit être déclarée, quelle que soit sa taille (en ruches, ruchettes, ruchettes de fécondation/nuclei).

Cette déclaration concourt à une meilleure connaissance du cheptel apicole français et participe à sa gestion sanitaire, notamment face à la menace que représente le parasite Aethina tumida.

Elle permet également d’obtenir des aides européennes dans le cadre du Plan apicole européen qui soutient la réalisation d’actions en faveur de la filière apicole française.


Qui est concerné ?

Les particuliers, les groupements, les associations, les entreprises, propriétaires ou détenteurs de ruches, à des fins de loisir ou à des fins professionnelles, pour la production de miel, d’essaims, de reines et d’autres produits de la ruche.

La déclaration est obligatoire dès la première colonie détenue.


Comment déclarer ses ruches ?

La démarche en ligne est à privilégier.

Pour accéder au service en ligne de déclaration de détention et d’emplacement de ruche(s) disponible sur le site du ministère de l’agriculture, cliquez ci-dessous :

PNG - 3 ko
Bouton service en ligne


Il est également possible d’effectuer la déclaration par voie postale

Les nouveaux apiculteurs sont soumis à une procédure particulière la première année.

Informations complémentaires sur le site http://mesdemarches.agriculture.gouv.fr