agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Les zones de circulation apaisée

La Ville de Plérin procède, depuis plusieurs années, à l’aménagement progressif de secteurs à circulation apaisée : zones 30 et zones de rencontre, aires piétonnes, chaucidou. L’objectif est, à la fois, de faciliter la circulation des cyclistes et d’améliorer la sécurité des piétons.

Longtemps le Code de la route n’aura pris en compte que des règles visant le comportement des automobilistes et la fluidité de la circulation automobile.

On se soucie, désormais, d’un développement durable qui passe par une mobilité en mode doux pour les trajets en milieu urbain.
On parle alors de circulation douce, de circulation partagée, de zones de circulation apaisée.

Ces nouvelles zones dans l’espace public contribuent globalement à

  • sécuriser l’espace public en réduisant la vitesse des véhicules,
  • améliorer la cohabitation entre tous les usagers,
  • favoriser la pratique du vélo et de la marche,
  • rendre les rues plus sûres, plus accueillantes, plus apaisées, et à améliorer la qualité de vie des riverains,
  • avoir un effet positif sur l’environnement (nuisances sonores et pollution moindres).

Elles nous obligent tous et toutes, piétons, cyclistes ou conducteurs de véhicules motorisés, à de nouvelles pratiques et de partage de l’espace public.


La zone 30

JPEG - 15.7 ko
Image du panneau Zone 30

La zone 30 permet la circulation de tous les usagers.
La vitesse y est limitée à 30 km/h et les chaussées peuvent être double sens pour les cyclistes.
Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’espace urbain est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse.
La zone 30 ne concerne pas une rue mais toute une zone où la vitesse est limitée à 30 km/h tant que vous n’avez pas rencontré un panneau de sortie.

Piéton

  • Je circule sur les trottoirs.
  • Je peux traverser la chaussée n’importe où, dès lors qu’aucun passage piéton ne se situe à moins de 50 m. Les véhicules doivent me céder la priorité lorsque je manifeste mon envie de traverser, mais je n’impose jamais l’arrêt à un véhicule.
  • Avant de traverser, je vérifie toujours des deux côtés qu’aucun cycliste n’arrive.
JPEG - 15.3 ko
Image de la rue du Commerce en double-sens cyclable

Cycliste

  • Je circule sur la chaussée, du côté droit, mais peux m’écarter pour m’éloigner d’un danger (portières…).
  • Je peux remonter une rue en contre-sens dès lors que la signalisation l’autorise (panneau, marquage au sol).
  • Je cède la priorité aux piétons qui manifestent l’envie de traverser (même en dehors d’un passage piéton) et je respecte les règles de priorité aux carrefours.

Conducteur d’un véhicule motorisé

  • Je ne dépasse pas 30 km/h.
  • Je reste vigilant et prudent notamment vis-à-vis des usagers plus vulnérables.
  • Je cède la priorité aux piétons qui manifestent l’envie de traverser (même en dehors d’un passage piéton) et m’attends à croiser des cyclistes remontant les rues à sens unique.
  • Je ralentis à l’approche de chaque croisement et m’attends à céder la priorité à tout véhicule arrivant de la droite (régime de priorité par défaut), y compris un cycliste remontant une rue à sens unique.


Le double-sens cyclable autorisé en zone 30
JPEG - 19.4 ko
Image des panneaux double-sens-cyclable

Au centre-ville, les cyclistes sont désormais autorisés à circuler à contresens dans les rues en sens unique où la vitesse est limitée à 30 km/h.

Cela concerne la rue du Commerce, la rue de l’Espérance, la rue de la Paix, la rue Frédéric Gaubert, la rue Balavenne, ainsi que la rue Fleurie.

Dans ce secteur, le double-sens cyclable est signalé grâce à des panneaux spécifiques ainsi qu’un marquage au sol constitué d’un pictogramme représentant un cycliste et complété par des double-chevrons directionnels sur les ronds-points.

Progressivement, cette signalisation réglementaire sera étendue aux autres secteurs de la commune où sont aménagées des zones 30, au Légué, à Saint-Laurent ou aux Rosaires.


Une chaucidou rue François-Jégou
JPEG - 29 ko
panneau_chaucidou

Dans cette rue, classée en zone 30, l’aménagement d’une chaussée à voie centrale banalisée, appelée aussi chaucidou(*) – une première à Plérin – vise à sécuriser les déplacements à vélo tout en incitant les automobilistes à lever le pied.

Cet aménagement se compose d’une voie principale de largeur réduite encadrée par deux pistes cyclables accessibles également aux piétons.

La chaussée centrale étant étroite, elle ne permet pas à deux véhicules de s’y croiser.

  • S’il n’y a pas de vélo, on peut se rabattre sur la piste cyclable.
  • Sinon, c’est le cycliste empruntant la bande cyclable qui est prioritaire.


(*) chaucidou = chaussée pour des circulation douces



La zone de rencontre

JPEG - 15.6 ko
Image du panneau Zone de rencontre

La zone de rencontre permet la circulation de tous les usagers.
Dans cette zone, les piétons sont autorisés à circuler sur la chaussée sans y stationner et bénéficient de la priorité sur les véhicules (sauf véhicules d’intervention). La vitesse est limitée à 20 km/h.
Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes (sauf dispositions contraires).
Le stationnement y est interdit en dehors des emplacements aménagés.
Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’espace urbain est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse.

Piéton

  • Je suis autorisé à circuler sur la chaussée sans y stationner.
  • J’ai priorité sur les véhicules tout en restant vigilant.

Cycliste

  • Je respecte la priorité des piétons et leur cède le passage.
  • Je circule sur la chaussée, du côté droit, mais peux m’écarter pour m’éloigner d’un danger (portières…)
  • Je ne dépasse pas 20 km/h.
  • Je peux remonter une rue en contre-sens dès lors que la signalisation l’autorise (panneau, marquage au sol).
  • Je respecte les règles de priorité aux carrefours.

Conducteur d’un véhicule motorisé

  • Je ne dépasse pas 20 km/h.
  • Je reste vigilant et prudent notamment vis-à-vis des usagers plus vulnérables.
  • Je respecte la priorité des piétons, et leur cède le passage. Si des piétons circulent sur la chaussée, j’attends patiemment qu’ils me laissent passer, sans klaxonner.
  • Je m’attends à croiser des cyclistes remontant les rues à sens unique.
  • Je ralentis à l’approche de chaque croisement, et m’attends à céder la priorité à tout véhicule prioritaire sur moi, y compris un cycliste remontant une rue à sens unique.
  • Je ne stationne que sur les emplacements aménagés, tout stationnement en dehors est gênant et verbalisable.


Aire piétonne

JPEG - 12.1 ko
Image du panneau Aire piétonne

L’aire piétonne est une zone réservée à la circulation des piétons, de façon temporaire ou permanente.
Les piétons sont prioritaires sur les véhicules (sauf véhicules d’intervention).
Seuls sont autorisés les cyclistes et la circulation des véhicules motorisés pour la desserte interne de la zone.
Ils doivent circuler à l’allure du pas.
Le stationnement y est interdit, à l’exception des vélos sur les emplacements aménagés.
Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation.

Piéton

  • Je peux circuler sur toute la largeur de la rue. Je suis prioritaire sur les véhicules (sauf véhicules d’intervention).
  • Bien que je puisse rester statique, j’évite de bloquer la circulation.

Cycliste

JPEG - 15.7 ko
Image liaison piétonne
  • Je roule au pas et ne gêne pas les piétons qui sont prioritaires. Je leur cède le passage.
  • Je peux remonter une rue en contre-sens dès lors que la signalisation l’autorise (panneau, marquage au sol).
  • Je respecte les régimes de priorité aux carrefours.

Conducteur d’un véhicule motorisé

  • Je ne suis autorisé à entrer dans la zone que pour assurer la desserte interne (livraison, accès garage…).
  • Je circule à l’allure du pas. Je reste vigilant et prudent vis-à-vis des piétons et cyclistes.
  • Je respecte la priorité des piétons, et leur cède le passage. Si des piétons m’empêchent de progresser, j’attends patiemment qu’ils me laissent passer, sans klaxonner.
  • Je m’attends à croiser des cyclistes remontant les rues à sens unique
  • Je ralentis à l’approche de chaque carrefour, et m’attends à céder la priorité à tout véhicule prioritaire sur moi, y compris un cycliste remontant une rue à sens unique.
  • Je ne stationne jamais, tout stationnement est gênant et verbalisable.
À télécharger




Contact

Police municipale
Hôtel de Ville
Rue de l’Espérance
CS 30310
22193 PLERIN CEDEX

Localiser

Tél. 02 96 79 82 00

Envoyer un courriel