agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Les expos de l’été

Tout l’été, Plérin offre des expositions à la fois diversifiées, passionnantes et enrichissantes...


Sculpteurs #1 : Exposition par 4 chemins
Du 4 juillet au 29 septembre au Centre culturel Le Cap

JPEG - 56.7 ko
Image d’une oeuvre de Bernard San Miguel

La nouvelle exposition estivale imaginée par Le Cap réunit 4 sculpteurs contemporains bretons, avec l’intention de créer un événement particulier sur ce champ artistique dans le paysage costarmoricain.
Une sorte de voyage, d’exploration, au contact d’œuvres uniques, de matériaux résistants et complexes, façonnés, mis en scène par ces artistes sculpteurs et en lumière par les visiteurs.


Bernard San Miguel
Maître des éléments

Ses sculptures sont un moyen de rendre visible ce qui est invisible, un travail d’épuration de son inspiration.
Schiste, granit, dolérite, sont en quelque sorte la mémoire du monde nous reliant à l’origine de la Terre. Les travailler, les toucher, c’est se relier à cela, c’est comme un point de passage obligé où on touche à la matérialité la plus nue, la plus évidente, et dans l’acte harmonieux de tailler, dans l’étincelle sous le poinçon ou le ciseau, basculer sur l’autre face immatérielle, intangible : l’âme du monde, la permanence des origines...

Cliquez ici pour en savoir plus sur Bernard San Miguel


Bruno Guiheneuf
Des flux inspirés par la nature

JPEG - 18.3 ko
Image d’une oeuvre de Bruno Guiheneuf

Après 20 ans de sculptures, le projet « FLUX », initié par le sculpteur est un ensemble d’œuvres en 2 ou 3 dimensions, caractérisé par des stries parcourant la matière.
Concentré dans un premier temps sur le travail de la pierre, l’acier l’a rejoint en offrant sa souplesse et ses graphismes, tels des calligraphies métalliques.
Ainsi depuis 8 ans, ces dessins inscrits dans la matière, ces « FLUX » laissent deviner des liens avec la nature : l’imaginaire y perçoit tour à tour l’écorce des arbres vigoureux et la sève qui les irrigue, les rides et les plis malicieux de nos peaux, le sang qui circule, les courants d’une rivière…

Site de Bruno Guiheneuf


Yannick Connan
Mystique et connecté

JPEG - 18.4 ko
Image d’une oeuvre de Yannick Connan

Le sculpteur vit et travaille au milieu de la forêt mythique de Brocéliande.
C’est dans cet endroit où roches, bois et légendes se mêlent depuis des millénaires, que l’artiste travaille le granit et le bois, toujours autour du vide et du plein, de l’ombre et de la lumière, du poli et du rugueux.
Parti du besoin de se confronter à des matériaux à structure élémentaire, minéraux, végétaux, avec ses « Érosions », empilements de granits doucement colorés, il nous parle de l’usure du temps, de la mémoire sédimentée des matériaux, morceaux de l’histoire de la Terre et de l’Humanité.

Du 7 au 15 août
Prolongez l’exposition de Yannick Connan avec la découverte d’autres œuvres à la Poterie du Légué
Rue du Grenier à Sel. Ouvert de 15h à 19h sauf le dimanche. 02 96 33 81 02 – poteriedulegue@yahoo.fr

Site de Yannick Connan


JPEG - 37.1 ko
Image d’une oeuvre de Michel Thamin

Michel Thamin
Sculpteur du silence

L’artiste sculpte le granit, qui impose effort et ténacité, humilité et respect. Il s’empare du lieu où il expose, tout en en dégageant une atmosphère intimiste.
Développant une esthétique minimale, ce sculpteur prend le parti de faire correspondre
l’inscription dans la pierre et la disposition de ces éléments minéraux dans l’espace.
Ses œuvres dressées à la manière de totems s’apparentent en effet à des stèles portant la marque du travail de l’artiste.
Sculptures du silence, leur présence mutique semble renfermer un secret, comme un retour sur le temps de leur création.

Site de Michel Thamin


Pratique

Sculpteurs #1 : Exposition par 4 chemins
Du 4 juillet au 29 septembre 2018

Horaires
- du 9 juillet au 1 septembre : mardi : 14h-18h - mercredi : 10h-12h30 et 14h-18h30 - vendredi : 12h-18h - samedi : 10h-12h30 - Fermeture lundi et jeudi
- du 4 au 7 juillet et du 3 au 29 septembre : lundi et mardi : 15h-18h - mercredi : 10h-12h30 et 14h-18h30 - vendredi : 12h-18h - samedi : de 10h à 17h

Autour de l’exposition

  • Table ronde animée par Tanguy Dohollau en compagnie des sculpteurs de l’exposition, mercredi 26 septembre à 18h
    Pour en savoir plus, cliquez ici.


Ar-Men, l’Enfer des enfers
Emmanuel Lepage
Du 30 juin au 15 septembre - Quais du Légué

JPEG - 35.9 ko
Image tirée d’une planche de la BD Ar-Men

Transféré en février 2015 sur le phare Ar-Men, pour les besoins d’un petit film de fiction réalisé par Hervé Jouon pour Thalassa, Emmanuel Lepage joue son propre rôle d’un dessinateur qui vient travailler in situ pour les besoins d’un album. Dès la diffusion du film, Claude Gendrot, son éditeur chez Futuropolis, l’appelle et lui demande : “ Alors ? Le livre on le sort quand ? ”

Au loin, au large de l’île de Sein, Ar-Men émerge des flots. Il est le phare le plus exposé et le plus difficile d’accès de Bretagne, c’est-à-dire du monde. On le surnomme l’Enfer des enfers. Remontant aux origines, Emmanuel Lepage retrace le chantier titanesque qu’une poignée d’hommes a mené à mains nues au XlXe siècle. Il a fallu des années pour parvenir à terrasser le rocher (ar men en breton), premier écueil sur lequel se fracasse la houle atlantique. De là, il explore tout ce que la mer charrie de mythes, d’engloutissement, de naufrages, d’actes héroïques et de défis techniques.
Tramant avec virtuosité l’imaginaire et les prouesses humaines, il dépeint sans relâche l’humanité face à ce qui la dépasse : la puissance des éléments marins, la mort… Texte : ©KUB/Kultur Bretagne 2017.

Sous la forme d’une balade illustrée en grands formats, cette exposition, au travers de planches ou illustrations extraites de l’album, donne un aperçu de cette longue et âpre aventure humaine.

L’exposition est installée sur les quais du Légué, quai Gabriel Péri, en face du bar-tabac Les Mouettes.

Exposition coproduite par la Ville de Plérin/Le Cap, le festival Bulles à Croquer de Saint-Brieuc.

Cliquez ici pour en savoir plus sur Emmanuel Lepage



Les expositions photos

Du 15 juin au 9 septembre
au Jardin de la biodiversité des Rosaires / Parking du parcours sportif

JPEG - 22.5 ko
Image de loutre

Le temps de la loutre

Après avoir frôlé l’extinction, la loutre d’Europe reconquiert doucement les rivières de Bretagne.

Longtemps chassée et piégée pour sa fourrure, victime aussi de la dégradation de ses milieux naturels, de la pollution, la loutre se réapproprie progressivement les zones humides de Bretagne au point que notre région est l’une des plus avancées aujourd’hui dans la conservation de ce mammifère.
Des traces de présence ont notamment été observées à Plérin et Saint-Brieuc sur le Gouët et jusque dans le port du Légué.

L’association Eau et rivières de Bretagne en a donc fait un sujet d’exposition photos particulièrement intéressant que la Commune de Plérin a souhaité valoriser.


Du 29 juin au 28 août
au Centre Nautique de Plérin

JPEG - 44.3 ko
Photo de l’exposition

Faune et flore du littoral

Photographe amateur passionné de nature, Lionel Rat a travaillé de nombreuses années au service Espaces verts de la Ville de Plérin.

Retour aux sources sur la commune pour partager ses magnifiques clichés obtenus à force de patience et d’observations de la faune, de la flore et des paysages du littoral de Binic à Plérin.




Téléchargez
Image de la couverture du cahier d'été
  • le cahier d’été 2018
    Document PDF - 4,7 Mo
    Retrouvez toutes les informations indispensables pour passer le plus beau des étés à Plérin.




Centre culturel Le Cap
6 rue de la Croix
22190 Plérin-sur-Mer

Localiser

Tél. 02 96 79 86 00

Envoyer un courriel