agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

La rue de Beauregard va être refaite à neuf

D’ici le mois d’octobre, la rue de Beauregard, qui longe le Gouët, va être entièrement réaménagée pour réduire la vitesse, améliorer la sécurité et le stationnement, et faciliter les déplacements doux. Le chantier, qui vient de démarrer, représente pour la commune un budget de plus de 660.000 €.

Les élus de la ville et techniciens en visite sur le chantier. Pascal Laporte, adjoint à l'environnement ; Vincent Fortuné, conducteur de travaux à la société Colas Centre Ouest ; Nicolas Kouznetzoff, directeur des services techniques municipaux ; Didier Flageul, adjoint aux travaux de voirie ; Vincent Bougot, chargé d'opération à la Direction aménagement et déplacements à Saint-Brieuc Armor Agglomération.

La rue de Beauregard étant en mauvais état, la municipalité a décidé d’agir.

Un programme de requalification complet de la rue vient d’être engagé entre le rond-point de Souzain et la limite de la commune en direction des Mines et de la Côte au Roux.


800 mètres de voirie

Soit plus de 800 mètres de voirie appelés à changer d’allure.

Un projet pour lequel la Ville a missionné le service commun de Saint-Brieuc Armor Agglomération pour réaliser les plans d’aménagement.

L’ensemble des revêtements de la chaussée, qui sont très dégradés, vont être refaits.

Mais surtout, la rue va passer en zone à 30 km/h.

« Il s’agit de réduire la vitesse depuis l’entrée d’agglomération où la circulation est dense surtout aux heures de pointe, avec des fréquents passages de poids-lourds » note Didier Flageul, adjoint aux travaux de voirie, en rappelant que « les riverains se plaignent du danger. »

Pour ralentir les voitures et les camions, une succession d’écluses et de chicanes vont être aménagées.


Une voie verte pour piétons et cyclistes

La chaussée va par ailleurs être réduite en largeur.

Ce qui va permettre de créer une large voie verte qui sera isolée de la route par des bordures.

« De quoi sécuriser les déplacements à pied comme à vélo » indique Pascal Laporte, adjoint à l’environnement, qui précise que des passages protégés sont prévus pour faciliter les traversées des piétons.

La reconfiguration de la rue vise aussi à mieux répartir et identifier les places de parking, afin d’éviter un stationnement souvent anarchique, notamment à proximité du site d’Emmaüs.

Les travaux, qui ont été confiés par la Ville à la société Colas Centre Ouest, dans le cadre du programme communal de voirie 2019, ont débuté le 17 juin.

La première phase, prévue jusqu’au 2 août, concernera le tronçon situé entre le giratoire de Souzain et l’entrée d’Emmaüs. Le chantier reprendra fin août en direction des Mines.

Cet important chantier devrait être terminé courant octobre.

Pour le mener à bien, la rue devra être partiellement voire totalement interdite à la circulation. Des déviations sont bien sûr prévues.

Avant de lancer l’opération, la Ville est intervenue auprès de l’agglomération pour que les réseaux d’eau potable soient refaits à neuf durant ce printemps.


Un budget de plus de 660.000 €

La requalification de la rue de Beauregard représente un budget de plus de 660.000 €. La Ville a sollicité des aides de l’Etat mais aussi du Département, dans la mesure où l’opération concerne une route départementale.