agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

La rentrée des écoliers

L’heure de la rentrée a sonné pour un peu plus de 1200 écoliers plérinais ce lundi 2 septembre. Dans un contexte de stabilité globale des effectifs, trois écoles publiques enregistrent l’arrivée d’élèves supplémentaires. En particulier l’école Port Horel qui retrouve ses huit classes. Le maire Ronan Kerdraon s’y est rendu ce matin accompagné de Delphine Mesgouez, adjointe à l’enfance-jeunesse.

Effectifs stables

JPEG - 109.5 ko
Le maire Ronan Kerdraon et Delphine Mesgouez, adjointe à l’enfance-jeunesse ont profité de la rentrée pour se rendre à l’école Port Horel où ils ont été accueillis par l’équipe enseignante dirigé par Kevin Le Moal.

Plérin compte 1217 élèves inscrits à ce jour en maternelle et élémentaire (hors centre héliomarin) dont 744 dans les quatre écoles publiques et 473 dans les deux écoles privées. Des effectifs scolaires globalement stables. En 2018-2019, 1210 élèves fréquentaient les écoles plérinaises (711 dans le public, 499 dans le privé)

Trois écoles publiques enregistrent une augmentation de leurs effectifs : l’école Harel de la Noë au centre-ville attend 13 élèves supplémentaires, l’école Port Horel à Saint-Laurent, 12 de plus, et l’école du Grand Léjon au Légué 10 supplémentaires.

Une augmentation liée notamment à de nouvelles inscriptions en classes de maternelle. Une situation d’autant plus encourageante que dans le même temps les écoles publiques des Côtes d’Armor enregistre une nouvelle baisse de 814 élèves.


Une classe supplémentaire à Port Horel

Malgré une hausse des effectifs, l’école laurentaire de Port Horel avait perdu une classe l’an dernier en élémentaire. Cette huitième classe a rouvert à la rentrée grâce à la création d’un poste d’enseignant.

En revanche, l’école Harel de la Noë se voit privée d’un poste, et l’école Jean Ferrat au Sépulcre, d’un demi-poste.

Dès l’annonce des mesures de cartes scolaires en février dernier, le maire a écrit à l’inspection académique pour manifester son opposition aux fermetures de postes envisagés.


Les nouveaux enseignants

L’école Port Horel, qui retrouve sa huitième classe, enregistre l’arrivée de Mme Maryline Coutand.
L’école privée Notre-Dame accueille un nouveau directeur, M. Antony Jouan.


Travaux

Ecole du Grand Léjon : 100.000 € pour les menuiseries extérieures

A l’école du Grand Léjon, les services techniques ont rénové les peintures du préau, de la cage d’escalier et du couloir menant à la classe de CE1-CE2.
Un chantier de plus grande ampleur attend l’école. Il représente pour la Ville un budget de près de 100.000 €.

Les menuiseries extérieures en bois de toutes les salles de classes vont en effet être remplacées par des éléments en PVC.

Au total, près d’une centaine de portes, fenêtres sont à poser en façades de deux bâtiments abritant les classes.

L’adoption du double-vitrage et l’installation de volants roulants et de stores sur toutes les fenêtres devraient améliorer le confort en toutes saisons.
Une meilleure isolation fait également espérer des économies d’énergie dans une école qui depuis l’an dernier a été équipée d’une nouvelle chaufferie plus performante.

Les travaux de menuiserie débuteront aux vacances d’octobre. Ils se poursuivront les semaines suivantes. Les interventions auront lieu le mercredi et le samedi, afin de garantir le fonctionnement normal de l’école.

A l’école Jean Ferrat : Remplacement des faux-plafonds et de l’éclairage de la classe CE1-CE2 par les services techniques municipaux.