agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

La maison de la petite enfance a grandi

Moyennant 420.000 € de travaux, la Ribambelle vient de donner naissance à un pôle de services dédié à la petite enfance. De quoi permettre à nos tout-petits de grandir bien entourés.


« Cette réalisation concrétise notre ambition de répondre, par un service public de qualité et diversifié, aux besoins des familles plérinaises, tout en permettant à nos petits de grandir et de s’épanouir à Plérin » a souligné le maire Ronan Kerdraon, lors de l’inauguration du nouvel équipement samedi 15 septembre 2018, en présence du président du conseil départemental, Alain Cadec, de la conseillère départementale Mme Le Vée, de la présidente de la Caisse d’allocations familiales Mme Donnet, des élus plérinais ainsi que de nombreux parents.


La maison de la petite enfance a poussé les murs.

« En intégrant la longère de Sélancy, la Ribambelle compte maintenant plus de 1.100 m² de locaux entièrement rénovés et aménagés. Soit plus de 200 m² supplémentaires »

Une extension bienvenue. Car l’équipement municipal établi depuis 1997 rue de la Croix se retrouvait à l’étroit.


Répondre aux besoins des familles

« Faute de place, nous n’étions plus en mesure de faire face à la demande des parents en quête d’un mode collectif de garde pour leurs enfants. Une quarantaine de familles se retrouvaient sur liste d’attente. »

Pour répondre à ces besoins croissants liés notamment à l’augmentation de la population, la municipalité a lancé un programme d’agrandissement et de restructuration de la Ribambelle.


Un pôle de services publics

JPEG - 56.2 ko
Image d’enfants accueillis à la Ribambelle

« La maison de la petite enfance s’est complètement transformée pour donner naissance à un pôle de services publics dédiés à la petite enfance. »

L’établissement communal dispose maintenant d’une plus grande capacité d’accueil.

« Le service d’accueil collectif À petits pas est désormais agréé pour recevoir jusqu’à 30 enfants de 2 mois à 3 ans simultanément. Soit 10 de plus qu’auparavant. »

Le service d’accueil familial, qui compte 46 enfants pris en charge chez 15 assistantes maternelles agréées, dispose de la grande salle d’activités pour des ateliers d’éveil hebdomadaires.

Cette grande salle d’activités est aussi le point de rencontre privilégié du lieu d’accueil enfants-parents (LAEP).

Enfin, la maison de la petite enfance héberge le Relais Parents-Assistants Maternels géré par l’agglomération, mais aussi les permanences des services sociaux et médico-sociaux du département, en particulier les consultations de la protection maternelle et infantile.


D’avantage d’espaces-jeux, une salle de restauration

Grâce aux travaux d’extension et de réaménagement intérieurs, la prise en charge des enfants peut être assurée dans deux unités spécialisées disposant d’espaces dédiés. L’une est destinée aux nourrissons, l’autre aux petits de 1 à 3 ans.

En plus de la salle d’activités, une salle de restauration avec un office a aussi été créée. « Cela va faciliter l’accueil des tout-petits à la journée. Ce qui jusqu’à présent s’avérait compliqué. »

Les déjeuners servis à la Ribambelle sont fournis par la cuisine centrale municipale, sans surcoût pour les familles qui n’auront plus à apporter les repas pour leurs petits.


Une équipe renforcée

L’équipe de la Ribambelle, qui était composée de 6 professionnelles, s’est renforcée avec l’arrivée de deux auxiliaires de puériculture, d’une assistante d’accueil petite enfance et d’un agent polyvalent.

Dorénavant, le service municipal de la Petite Enfance compte 31 personnes.


420.000 € de travaux

Le montant des travaux s’élève à 420.000 € financés par la Ville avec le soutien de la caisse d’allocations familiales (252.000 €) et de la réserve parlementaire du sénateur Yannick Botrel (10.000 €).

À cela s’ajoute une aide de 20.000 € accordée par la CAF pour l’équipement de la structure.