agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Eclairage public : la sécurité à bon compte

Entre septembre 2018 et janvier 2019, le Syndicat Départemental d’Energie, mandaté par la Ville, a réalisé d’importants travaux de rénovation de l’éclairage public au centre-ville. Un investissement de 88 000 € destiné à réaliser des économies d’énergie tout en améliorant la sécurité.

À la tombée de la nuit, le centre-ville apparaît désormais sous un nouveau jour.
L’ensemble de l’éclairage public vient d’être renouvelé, non seulement rue du Commerce mais également rue de l’Espérance, rue de la Paix et place de la République.

À la demande de la Ville, le Syndicat Départemental d’Energie (SDE 22) a coordonné ce chantier confié à l’entreprise Bouygues Energie et Services, qui est intervenue entre septembre 2018 et janvier 2019.

36 lampadaires mais aussi des appliques murales ont été déposés puis remplacés. Les anciens candélabres équipant la partie basse de la rue du Commerce vont également être remplacés, une fois la construction de la résidence Cap Eolia achevée.

Le montant des travaux s’élève à 88 000 € HT, dont 65 560 € HT à la charge de la Ville de Plérin et 22 440 € HT à la charge du SDE22.

La réception du chantier a eu lieu lundi 1er juillet en présence du maire Ronan Kerdraon, de Pascal Laporte, adjoint à l’environnement, de Nicolas Kouznetzoff, directeur des services techniques municipaux, d’André Clément, du Syndicat Départemental d’Energie et de représentants de Bouygues Energie et Services (notre photo).

Les anciens mâts d’éclairage en bois, qui dataient de 1993, accusaient le poids des ans. Leurs lampes à incandescence manquaient d’efficacité.

Ces foyers d’une puissance unitaire de 100 watts ont été avantageusement remplacés par des lanternes à leds (34 au total) d’une puissance unitaire de seulement 50 watts.

Les nouveaux candélabres à la fois élégants et discrets, éclairent bien mieux.
Ils sont également plus sobres en énergie.

Consommation et facture d’énergie en baisse

Grâce à ces travaux, la consommation d’énergie de ces éclairages passera de 19 656 KWh à 7 140 KWh par an. La facture diminuera, quant à elle, de 2 586 € à 894 €, soit 1 691 € TTC d’économies réalisées chaque année par la Ville.

Les lanternes à leds réclament moins d’entretien que les lampes à incandescence, ce qui va également diminuer le coût de maintenance.

Soucieuse d’économie et d’écologie, la Ville renouvelle progressivement les équipements d’éclairage public de la commune. Avec des résultats probants.
Entre 2010 et 2018, la consommation d’électricité nécessaire à l’éclairage de la ville a baissé de 30 % passant de 793 MWh à 564 MWh, alors que le parc communal de candélabres s’étend.

Sur la seule année 2018, la commune a ainsi réalisé une économie estimée à 40.000 €.