agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Covid : les équipements associatifs fermés à partir du 17 octobre

L’accès à un grand nombre d’équipements communaux recevant du public est restreint du samedi 17 octobre au dimanche 1er novembre par arrêté municipal ramené à une semaine par arrêté préfectoral. Cette décision s’applique à toutes les activités des associations sportives et culturelles. Une mesure de précaution prise par le maire alors que le Covid se propage dans la commune.



« Notre commune est durement touchée par le Covid » déplore le maire de Plérin Ronan Kerdraon.

« Un foyer épidémique vient d’apparaître et se développe ».

Au sein du Plérin Football Club, 30 cas positifs ont été identifiés.

Au collège Lequier, un élève est affecté.

À l’école Port Horel, plusieurs membres du personnel d’animation et de restauration ont été testés positifs, obligeant la mairie à fermer la cantine et l’accueil périscolaire du soir.

À l’école Harel de la Noë, où des cas de Covid ont également été identifiés parmi les agents, le service de restauration ne pourra pas être assuré demain vendredi 16 octobre.

« Incontestablement, le virus circule activement et se propage » constate le maire.

Il rappelle que la reprise des activités associatives a été conditionnée par le respect strict d’un protocole sanitaire élaboré par la ville et imposant : le maintien de la distanciation physique, l’application des gestes barrières, le nettoyage des locaux, la formation, l’information et la communication auprès des encadrants et des adhérents.

« Malheureusement, certains ont fait preuve d’une insouciance qui a de graves conséquences. »

Par mesure de précaution, le maire vient de décider de fermer l’ensemble des équipements sportifs ainsi que les salles associatives durant les vacances d’automne,.

L’information a été communiquée à l’ensemble des associations plérinaises concernées afin qu’elle soit relayée dans les meilleurs délais aux adhérents.

« Le manque de responsabilité de quelques-uns pénalise toute une collectivité. C’est regrettable ».


En téléchargement