agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Centre-ville : le double-sens cyclable autorisé en zone 30

Soucieuse de promouvoir les déplacements à vélo, la Ville de Plérin a décidé de généraliser le double-sens cyclable en secteur urbain. Au centre-ville, les cyclistes sont désormais autorisés à circuler à contresens dans les rues en sens unique où la vitesse est limitée à 30 km/h.

JPEG - 11.6 ko
Image de panneau double-sens cyclable

Le décret du 2 juillet 2015 relatif au plan d’actions pour les mobilités actives qui vise à développer la pratique de la marche et du vélo, a étendu le principe de généralisation des doubles-sens cyclables dans toutes les voies où la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 30 km/h.

Selon ce texte, la mesure est applicable depuis le 1er janvier 2016 sauf décision contraire de l’autorité de police.

À Plérin, un arrêté municipal pris en 2010 interdisait jusqu’à présent la pratique du double-sens cyclable en zone 30.

Depuis cette date, plusieurs études ont démontré que le double-sens cyclable était un aménagement sûr, même si ce dispositif peut paraître impressionnant dans les rues étroites et qu’il réclame de la part des cyclistes comme des automobilistes la plus grande attention en particulier aux intersections et dans les courbes.

JPEG - 84.6 ko
Image de panneau double-sens cyclable

Soucieuse de promouvoir les déplacements à vélo, la Ville de Plérin a donc décidé de généraliser le double-sens cyclable en secteur urbain.

Au centre-ville, les cyclistes sont désormais autorisés à circuler à contresens dans les rues en sens unique où la vitesse est limitée à 30 km/h. 

Cela concerne la rue du Commerce, la rue de l’Espérance, la rue de la Paix, la rue Frédéric Gaubert, la rue Balavenne, ainsi que la rue Fleurie.

Dans ce secteur, le double-sens cyclable est signalé grâce à des panneaux spécifiques ainsi qu’un marquage au sol constitué d’un pictogramme représentant un cycliste et complété par des double-chevrons directionnels sur les ronds-points. 

Progressivement, cette signalisation réglementaire sera étendue aux autres secteurs de la commune où sont aménagées des zones 30, au Légué, à Saint-Laurent ou aux Rosaires.