agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Avis de vacance de terrains à usage agricole, propriétés du conservatoire du littoral

Le conservatoire du littoral consent un usage pastoral sur deux parcelles situées sur la commune de Plérin. Il est possible de candidater avant le 21 novembre 2019.

Communiqué du Conservatoire du littoral
concernant : Vallées du Gouet et du Vau Madec Site n° 22 1091 Commune de Plérin

Avis de vacance du 29 octobre 2019

Le Conservatoire de l’Espace Littoral et des Rivages Lacustres, établissement public à caractère administratif, est propriétaire de parcelles sur la commune de Plérin. Afin d’assurer une gestion de certaines de ces parcelles, le Conservatoire peut y consentir un usage pastoral ; de fait, il recherche un candidat pouvant exploiter ces parcelles en prairies naturelles.

La contractualisation s’effectuera par voie de contrat administratif (convention d’usage temporaire). Le Conservatoire recherche un candidat pour l’exploitation, contre redevance, des parcelles ci-dessous référencées :

Commune Sect N°  Contenance Usage autorisé
Plérin A 761 84 a 83 ca Pâturage / fauche
Plérin A 762 13 a 61 ca Pâturage / fauche

La convention est assortie d’un cahier des charges précisant les pratiques acceptées sur les parcelles, dans une logique de gestion durable, prenant en compte le patrimoine naturel et paysager des biens. Le candidat devra à minima respecter les Bonnes Conditions Agricoles et Environnementales (BCAE) issues de la conditionnalité liée à la PAC. Des conditions plus précises seront définies à la signature de la convention établie en partenariat avec le candidat retenu.

Les candidats intéressés peuvent postuler pour l’exploitation de la parcelle. Ils devront se manifester, par courrier, auprès du Conservatoire du littoral, Délégation Bretagne, Port du Légué, 8 quai Gabriel Péri, BP 60 474, 22194 Plérin cedex avant le 21 novembre 2019.

Le dossier de candidature comprendra :

  • Une présentation de l’exploitation agricole si activité professionnelle ;
  • La motivation à exploiter la parcelle ;
  • Des informations sur l’usage envisagé.

Seront privilégiés les candidats :

  • Avec expérience ;
  • Pour les exploitants : en cours d’installation, en agriculture bio ou ayant contracté des MAEC ;
  • Ayant déjà exploité la parcelle proposée ou exploitant des parcelles limitrophes ;
  • Démontrant une sensibilité au paysage et à l’environnement du site et la volonté de respecter le cahier des charges du Conservatoire du littoral.

Les renseignements complémentaires peuvent être obtenus au 02 96 33 66 32 auprès de Marie Torbay, chargée de projet baies algues vertes au Conservatoire du littoral.


En téléchargement