agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

11 novembre : une cérémonie qui réunit

Nombre de Plérinais parmi lesquels des écoliers et collégiens, ont pris part à la cérémonie du 11 novembre, ce lundi au monument aux morts.

JPEG - 118.3 ko
Le message de la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées a été lu par des écoliers du conseil municipal des enfants et des collégiens.

« Que reste-t-il des tragédies du passé lorsque les derniers témoins ont disparu ? Que reste-t-il de l’émotion de celles et ceux qui, le 11 novembre 1918, entendirent les cloches annoncer la fin d’un cauchemar de quatre ans ? Que reste-t-il de la douleur de ces millions de familles qui, ce jour-là, eurent à vivre dans le deuil la paix retrouvée ? Il nous reste l’histoire ; la force des récits qui disent l’indicible ; il nous reste la mémoire et l’inégalable puissance des témoignages d’archives. Demeure aussi notre capacité à nous rassembler – comme nous le faisons ce matin – pour nous souvenir, et ensemble rendre hommage à ceux qui ne sont plus. »

C’est par ces mots que le maire Ronan Kerdraon a débuté son intervention lors de la cérémonie du 11 novembre, hier lundi.

Le maire s’est d’ailleurs félicité que nombre de Plérinais aient tenu à se réunir au monument aux morts pour saluer la mémoire des millions de victimes de la guerre 14-18.

Il a également salué la présence de nombreux jeunes. Non seulement des écoliers mais également des collégiens ainsi que des jeunes de l’école des cadets du Centre français de secourisme.

Chacun d’entre eux a déposé une rose au pied du monument aux morts.

Le message de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, a été lu par Kilâam et Luc, collégiens à Lequier, ainsi que Zoé, Aristide et Alban, élus au conseil municipal des enfants.

Un hommage a été rendu aux soldats morts pour la France en opérations extérieures.