agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Un rond-point face au collège Lequier

Rue Lequier, face au collège public, un giratoire remplace depuis la rentrée, les feux tricolores.

"Ces feux déjà anciens, ne répondaient plus aux normes d’accessibilité actuelles et réclamaient une maintenance de plus en plus fréquente" explique Didier Flageul, adjoint au maire en charge des travaux de voirie.

C’est la raison pour laquelle la Ville a pris la décision de les supprimer.

Le nouveau giratoire, représente 48.000 € TTC de travaux.

"Cet aménagement est destiné à fluidifier la circulation, en particulier aux heures d’entrée et de sortie de l’établissement scolaire."

Il s’agit également de ralentir la vitesse de passage des véhicules.

Un gage de sécurité dans un secteur limité à 30 km/h.

Et bientôt à la Ville Ains, à Saint-Laurent

A la Ville Ains, à Saint-Laurent, les feux tricolores sont également appelés à disparaître.

Pour les remplacer un giratoire franchissable va être réalisé.

Il vise à faciliter l’écoulement du trafic, tout en réduisant la vitesse de passage des véhicules au croisement des rues du Pré de l’Oie, de l’Eglise, des Tourelles et de la Ville Houard.

L’aménagement du rond-point, dont la configuration tient compte du passage des bus, va s’accompagner d’une réfection de la voirie, qu’il s’agisse de la structure ou des revêtements de chaussée, et d’une mise aux normes d’accessibilité des trottoirs.

Saint-Brieuc Agglomération va intervenir en fin d’année sur la rénovation des réseaux humides ce qui permettra à la Ville d’enchainer, au cours du premier semestre 2017, sur les travaux de viabilisation proprement dit.

Montant de l’opération : 120.000 €.

Notre photo : Didier Flageul, adjoint au maire en charge des travaux de voirie, entouré de Patrice Fourré, directeur général adjoint des services municipaux, Bernard Jouan, principal du collège Lequier et Vincent Fortuné, conducteur de travaux à l’entreprise Colas, lors d’une visite du chantier.