agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Terre Art’ère 2018 : Le circuit court

Terre Art’ère - manifestation culturelle et environnementale sur la problématique du rapport de l’Homme à son environnement - est un rendez-vous annuel important porté par la Ville de Plérin (services culture/environnement).

JPEG - 19.1 ko
Image de l’affiche de Terre Art’ère

Associations, habitants, services municipaux, autant d’acteurs et de synergies pour participer à ce 8ème volet, avec un sujet qui concerne chacun d’entre nous, dans
notre quotidien : le « circuit court ».

Abordé de manière concrète lors des précédentes éditions, notamment par la visite d’exploitations agricoles plérinaises, l’actualité amène le sujet au devant de nos préoccupations, et en fait naturellement le thème 2018.

Ainsi des rendez-vous sont proposés pour donner un sens et un visage à des filières alimentaires dans lesquelles intervient le minimum d’intermédiaires, mais aussi pour aborder la manière de consommer en général, le recyclage, la réutilisation d’objets, la lutte contre le gaspillage...

Le Cap accueillera, par ailleurs, photographe et plasticiens pour un sujet « d’étude », une immersion dans le territoire plérinais et la réalisation de deux expositions originales, présentées à partir du 6 avril.


Vendredi 6 avril au centre culturel Le Cap
  • À 12h30
    • Visite sandwich et présentation de la boîte à troc et de la grainothèque (voir détails ci-dessous)
  • À 18h30
    • Lancement de Terre Art’ère, découverte des lieux d’exposition, rencontres avec les plasticiens et échanges dans le jardin extraordinaire autour du verre de l’amitié.


JPEG - 3.2 ko
Image de l’affiche de Terre Art’ère

Téléchargez


Les expositions

De la fourche à la fourchette
Projet photographique par Sacha Drouart

Dans le hall du Cap

Dans le cadre de Terre Art’ère, le « circuit court » sera le fil rouge de l’édition 2018.

Une belle occasion de se pencher sur le travail de la cuisine centrale municipale plérinaise. Ce sera l’ « objectif » du photographe Sacha Drouart, qui se voit confier le rôle de témoin et d’observateur d’une mission cruciale, qui n’est autre que celle du bien manger.

La cuisine municipale prépare les repas et en assure la livraison en liaison froide.
Cette organisation permet une proximité de qualité pour les enfants scolarisés, les résidents de l’EHPAD et les personnes bénéficiant du portage de repas à domicile, Les plats sont cuisinés le matin, livrés le lendemain et réchauffés sur les sites de distribution.
Depuis 2009, la restauration municipale de la ville de Plérin achète des produits locaux sur le département.

Évoquer le circuit court, c’est bien-sûr parler de cette organisation, mais c’est aussi une réalité qui est celle du territoire et de la filière alimentaire. Tout au long de l’année, ce sont autant de pommes, de produits laitiers, de viandes, de légumes, de fromages, de pains… qui sont achetés auprès d’exploitants empruntant le plus court chemin du producteur à l’assiette.

Des menus à base de ces produits frais et de qualité sont ainsi préparés par une
équipe qualifiée, qui veille à ce que les apports nutritionnels des repas soient
équilibrés, variés et conformes aux recommandations françaises et européennes. Des
produits issus de l’agriculture biologique régulièrement introduits aux menus.

« De la fourche à la fourchette »
S’immiscer dans ce circuit, autant humain qu’alimentaire, par le biais de la photo, c’est d’abord faire passer un message sur la qualité des produits en restauration collective et contribuer à changer ce qui était qualifié auparavant de « Mal-bouffe » ou de « Cantoche ».
Le but est de faire passer un message. Le travail d’une cuisine centrale n’est pas que d’ouvrir des boîtes de conserve, les cuisiniers travaillent aussi les matières premières. Des menus sont élaborés, au fil des saisons, de l’inspiration des
cuisiniers et dans le respect de l’équilibre alimentaire.

Co-production : Ville de Plérin/Agglomération de Saint-Brieuc


Made in
Projet de Thomas Daveluy, Nicolas Desverronnières et Sylvain Le Corre

Dans la salle d’exposition du Cap

Invités pour développer un projet autour du circuit court, trois artistes plasticiens ont décidé de s’emparer du thème et de le court-circuiter.

Fondant une start-up fictive, ils décident de mettre en avant le MADE IN, un label de production 100 % locale.
Comment fabriquer un smartphone, une monnaie, du beurre, de manière ultra-locale ?

Des composants aux outils nécessaires à l’assemblage, la startup MADE IN s’impose de revisiter l’ensemble de la chaîne de production d’objets courants.

Les trois artistes vont devoir s’adapter aux matériaux disponibles sur le territoire de Plérin.

Nicolas Desverronnières a déjà été accueilli en 2017. Membre d’un collectif de plasticiens morbihannais, il a été sollicité sur le thème du circuit court. Pour ce faire, il a convié deux artistes à le rejoindre sur ce projet qui aborde la notion et les limites du circuit court. Cette exposition totalement imaginée pour Terre Art’ère 2018 interroge nécessairement sur notre mode de consommation, sur l’acte d’achat et ses incidences positives… ou non.


Pratique

Horaires d’ouverture des expositions :
- Lundi et mardi, de 15 h à 18 h
- Mercredi, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h 30
- Vendredi, de 12 h à 18 h
- Samedi, de 10 h à 17 h.

Accueil de groupes :
- Info au 02 96 79 86 00



Les animations

Découvertes, ateliers, rencontres, rando...

  • Dimanche 15 avril
    À partir de 8h30, départ parking de l’espace Roger-Ollivier et parking de Tournemine
    Journée de la randonnée
  • Samedi 6 mai
    10h-13h, Jardins partagés de la Noblesse
    Troc-Plantes



Et aussi...

Boîte à Troc

JPEG - 37.7 ko
Image de la boîte à troc en construction

Dans l’esprit des boîtes à livres qui fleurissent un peu partout, la commune de Plérin a souhaité proposer une boîte à troc afin de favoriser l’échange, le troc et la réutilisation
d‘objets.

Conçue en partenariat avec l’association « On n’est pas que des cageots », décorée avec les bénévoles de l’association UnVsti, la boîte à troc se veut accessible à tous.

On peut prendre un livre, en déposer d’autres à partager, mais aussi déposer ou prendre des CD, DVD, vinyles ou jouets...

C’est en quelque sorte une invitation au recyclage permanent de vos biens dont vous n’avez plus l’usage !
Le principe : Déposez, choisissez, emportez !


JPEG - 11.2 ko
Image de la grainothèque

Grainothèque

Pour poursuivre dans l’esprit troc, la médiathèque propose un espace échange de graines au sein de son rayon de livres sur le jardinage.

Chacun peut y déposer librement des graines (en veillant à mentionner leur nature) et se servir.

La Grainothèque a été réalisée en partenariat avec Collectif Incroyables Comestibles



Téléchargez
JPEG - 3.2 ko
Image de l’affiche de Terre Art’ère

Voir aussi





Contacts

Centre culturel Le Cap
6 rue de la Croix
22190 Plérin-sur-Mer

Localiser

Tél. 02 96 79 86 00

Envoyer un courriel


Service environnement
Hôtel de Ville
Rue de l’Espérance
CS 30310
22193 PLERIN CEDEX

Localiser

Tél. 02 96 79 82 05

Envoyer un courriel