agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Les expos de l’été

Tout l’été été, Plérin offre des expositions diversifiées, passionnantes et enrichissantes...


Pratique

Toutes les exposition sont en libre accès.


Madame Yvonne
Du 8 juillet au 23 septembre au Centre culturel Le Cap

Madame Yvonne et son vélo photoPhotographe ambulante, formée à Paris auprès des frères Lumière, Yvonne Kerdudo a sillonné son Trégor natal, à vélo pendant 40 ans.
De 1913 à 1952, elle est allée photographier mariages, communions, soldats, fêtes et battages.

En 2005, une de ses petites nièces, en possession de ses archives, a contacté la Compagnie Papier Théâtre, basée au Vieux Marché (22) qui a acquis le fonds d’archives, constitué de 13200 plaques de verre au gélatino-argentique, stockées dans le grenier de la photographe pendant plus de 50 ans. Plus de la moitié de ces plaques est à deux vues.
C’est donc plus de 20 000 photographies et un fond « muet », qui constituent un véritable trésor que nous redécouvrons avec passion.

Cette exposition originale présentée au Cap, réalisée avec le regard avisé de la compagnie Papier Théâtre, est représentative de l’ensemble de l’œuvre de la photographe.
Les paysages, les visages, les attitudes, les monuments, les expressions traduisent une époque tout en nous transportant dans l’universalité des moments de vie.


Une mise en scène a par ailleurs été imaginée par Muriel Chuzeville, artiste plasticienne, et Thierry Chuzeville, photographe, dans le prolongement de leur projet Arrow Root.
Et une contribution artistique de Stéphanie Pommeret, plasticienne, avec un travail issu de son projet Dentelles, pour cette exposition 100 % costarmoricaine.

Arrow Root chez Yvonne

Arrow Root a trouvé une porte d’entrée dans l’univers d’Yvonne, au travers des plaques de verres « d’images étranges » du fond de la collection.
L’espace d’Arrow Root, c’est un passé fantasmé des lieux et du passage des êtres.
Dans ces images étranges se trouve l’exception d’Yvonne : sa vie, sa famille, son métier.
Entourée par la mémoire formelle des photographies grand format, la compagnie invente, dans un périmètre carré au centre, les souvenirs fantasmés d’Yvonne.
20 lés de papier peint suspendus portent des photographies couleurs ou des dessins d’objets retrouvés dans les photographies personnelles d’Yvonne.
Pendus à des fils rouges, des transparents imprimés des images étranges au format des plaques de verre, projettent leur reflet sur les papiers peints, le sol, et sur les visiteurs qui passent dans cette forêt suspendue.

Stéphanie Pommeret : la dentelle pour mémoire

« En matière de découvertes, s’il en est d’éclatantes qui changent tout, il en d’autres, modestes, qui se font par les hasards d’objets dispersés dans une vente aux enchères, ou trouvés dans un grenier (...) Elles nous racontent la vie de tous les jours, elles nous sont parfois contemporaines ». (Louis Guilloux)
La dentelle a évolué au fil du temps, de l’histoire, ce qui était important à l’époque ne l’est plus à présent. Elle a perdu de son sens premier pour atterrir sur des meubles, perdant un peu de vie, d’humanité.
C’est une transmission transgénérationnelle à travers l’objet symbolique mais aussi mélancolique, c’est la nostalgie du temps qui passe. Oublier ou perdre ces objets c’est une perte de l’histoire.
Stéphanie Pommeret, plasticienne costarmoricaine, nous propose un voyage dans le temps, suspendu et léger, emprunt de mémoire, à l’image de Madame Yvonne.


Pratique

Madame Yvonne
Du 8 juillet au 23 septembre 2017

Vernissage de l’exposition, samedi 8 juillet à 11h30 au Cap.

En téléchargement
l’affiche de l’exposition (PDF - 1,7 Mo)


Centre culturel Le Cap
6 rue de la Croix
22190 Plérin-sur-Mer

Localiser

Tél. 02 96 79 86 00

Envoyer un courriel


Horaires
- du 10 juillet au 2 septembre : mardi : 14h-18h - mercredi : 10h-12h30 et 14h-18h30 - vendredi : 12h-18h - samedi : 10h-12h30 - Fermeture lundi et jeudi
- du 4 au 23 septembre : lundi et mardi : 15h-18h - mercredi : 10h-12h30 et 14h-18h30 - vendredi : 12h-18h - samedi : de 10h à 17h


Bugaled Breizh
Pascal Bresson - Erwann Le Saëc
Du 7 juillet au 30 septembre - Quais du Légué

Un roman graphique de 140 planches retrace la tragique affaire du Bugaled Breizh (« Enfants de Bretagne »), tristement célèbre chalutier du Sud-Finistère disparu en mer avec ses cinq marins en 2004.

Mêlant réalité et fiction, le récit invite le lecteur à dénouer les fils de cette intrigue encore d’actualité.

Graphisme impeccable, composition rythmée, traitement noir/gris élégant, multiples rebondissements : un livre à mettre entre toutes les mains.

Sous la forme d’une balade illustrée en grands formats, cette exposition, à travers une quinzaine de planches ou illustrations extraites de l’album, donne un aperçu de ce drame humain.

L’exposition est installée sur les quais du Légué, quai Gabriel Péri, en face du bar-tabac Les Mouettes.

Exposition coproduite par la Ville de Plérin/Le Cap, le festival Bulles à Croquer de Saint-Brieuc.



Les expositions des estiv’nature
Du 30 juin au 30 septembre

[En]Vol

Conçue et prêtée par Saint-Brieuc Armor Agglomération - Maison de la Baie.

Cette exposition extérieure met en scène les oiseaux de la baie à travers les clichés de 6 photographes : Yann Février, Armel Deniau, Dominique Halleux, Marc Rapillard, Michel Méar et Pascal Percheron.

Lieu : Chapelle des Rosaires

Vendredi 30 juin, à 11h : Inauguration de l’exposition. Lancement des Estiv’nature

La biodiversité

En place depuis avril, cette exposition photo grand format issue du projet d’atlas de la biodiversité communal, présente à travers de magnifiques images, la faune et la flore locales, des paysages et des habitats naturels plérinais.

Jardin de la biodiversité des Rosaires (parking du parcours sportif)

Pour en savoir plus sur l’atlas de la biodiversité communal, cliquez ici.



Les expositions à la Poterie du Légué
Du 8 juillet au 14 août

Pascal Lemoine - Sculpteur

Formé au Centre Européen de Recherche et de Formation des Arts Verriers, Pascal Lemoine a travaillé avec de nombreux maîtres avant de s’installer.
Ses œuvres, uniques dans l’art verrier, sont exposées dans des galeries du monde entier.
Les sculptures de Pascal Lemoine jouent les contrastes : opacité et transparence, fragilité et résistance, rondeur et saillance, clair et obscur.
Elles se jouent des dualismes, souvenirs froids d’une fusion en mouvement, évoquant l’idée de transformation et de métamorphose.

« J’ai pris le verre comme on prend un caillou, comme ça sur la route. J’ai mis des couleurs sur le verre. Puis j’ai frotté la couleur avec du sable et des outils. J’ai trouvé
ça joli alors, depuis…je travaille le verre comme on trouve un caillou ».


Roselyne Blanc Bessiere - Artiste verrier et céramiste

Roselyne Blanc Bessiere travaille la terre, porcelaine, faïence ou grès, et le verre ou la pâte de verre pour créer des panneaux de verre fusionnés, émaillés, du mobilier, des sculptures, avec le souci premier de montrer les possibilités du matériau verre, en l’utilisant dans l’architecture pour sa transparence, ou comme support, en jouant sur la translucidité.

Elle réalise des pièces uniques associant métal, bois ou céramique.

Il s’agit là d’un travail de recherche sur le matériau comme vecteur de passage de la lumière.


Poterie du Légué
Rue du Grenier à Sel
Ouvert de 15h à 19h sauf le dimanche (le matin sur rendez-vous de préférence)
Tél. 02 96 33 81 02
Courriel : poteriedulegue@yahoo.fr


Téléchargez
  • le cahier d’été 2017
    Document PDF - 4,9 Mo
    Retrouvez toutes les informations indispensables pour passer le plus beau des étés à Plérin.




Centre culturel Le Cap
6 rue de la Croix
22190 Plérin-sur-Mer

Localiser

Tél. 02 96 79 86 00

Envoyer un courriel