agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Ouragan Irma : la Ville soutient la Croix Rouge

L’ouragan Irma, le plus puissant jamais enregistré dans l’Atlantique, a frappé les Antilles le mercredi 6 septembre, dévastant les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy. Face à la détresse des populations durement touchées, un appel aux dons a été lancé par la Croix Rouge. La mairie de Plérin s’y associe.

« Nous ne pouvons rester indifférents à la détresse des habitants de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, deux îles des Antilles françaises que l’ouragan Irma a littéralement ravagé. Beaucoup d’habitants n’ont plus rien. Pas même un toit. Pour surmonter ce cataclysme, nous leur devons toute l’aide possible d’abord pour faire face à une urgence humanitaire. Et ensuite pour permettre une reconstruction qui va réclamer des moyens immenses compte tenu de l’ampleur des dégâts matériels » indique Ronan Kerdraon, le maire de Plérin.

Il a décidé d’associer la Ville à l’appel à la générosité publique lancé par la Croix Rouge. Lors du conseil municipal du 25 septembre, les élus délibéreront sur l’octroi d’une subvention de 5.000 euros à l’association.

Parallèlement, une urne permettant de collecter les dons, a été installée dans le hall de la mairie. Chacun peut y déposer un chèque à l’ordre de la Croix Rouge à l’adresse suivante : Mairie de Plérin, Urgences Caraïbes, rue de l’Espérance, 22193 Plérin Cedex.

Les dons peuvent également être adressés par courrier à Croix Rouge française, Urgences Caraïbes, 75678 Paris cedex 14, ou via le site internet de la Croix Rouge, https://soutenir.croix-rouge.fr/ouragan-irma

Depuis l’ouragan, la Croix Rouge française met en place un dispositif de grande envergure pour venir en aide aux victimes de l’ouragan.

Plus d’une centaine de secouristes et bénévoles de la Croix-Rouge française sont actuellement mobilisés pour répondre aux besoins immédiats : avec la distribution de produits de première nécessité, de kits abri, d’hygiène et de nettoyage, le rétablissement des moyens de télécommunication, le soutien psychologique aux sinistrés, le déploiement de matériel, etc.