agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Economiser l’énergie : les écoliers relèvent le défi

« L’énergie est notre avenir, économisons-là ». Les écoliers du Légué et du Sépulcre sont au courant. Au Grand Léjon comme à Jean Ferrat, la chasse au gaspillage d’énergie est lancée. Un vrai défi : celui de montrer l’exemple. Une leçon de civisme.

JPEG - 139.2 ko
Les écoliers ayant relevé le Défi Energie ont été reçus vendredi 16 juin à la mairie.

Eclairer les enfants sur l’intérêt d’économiser l’énergie. C’était l’objectif du « Défi énergie » proposé cet hiver aux écoliers du Grand Léjon et de Jean Ferrat.

Une idée lumineuse venue du service environnement de la Ville en partenariat avec l’ALE, l’Agence Locale de l’Energie et GRDF.

Les animateurs des activités éducatives l’ont relayée auprès des écoliers lors des activités éducatives (Tap).

Dans chaque école, un groupe d’enfants a été réuni. En toute discrétion.
La mission de ces « agents secrets » : ouvrir l’œil pour traquer les mauvaises habitudes des uns et des autres, et réfléchir au moyen d’y renoncer.

Pour cela, ils sont allés à la rencontre de la fée électricité. Toute une aventure.
Elle a commencé par la découverte des compteurs qui alimentent les écoles. Les enfants ont appris à bien les connaître en faisant des relevés quotidiens, durant un mois entier.

Les écoliers ont aussi rencontré Michel Chambron, l’électricien en chef de la Ville qui leur a montré comment fabriquer un circuit électrique, le faire fonctionner et en mesurer la puissance.

A partir de leurs observations, de leurs expériences, tous ont pris des notes. Nos jeunes aventuriers ont ensuite réfléchi à des solutions pour éviter de gaspiller le courant.

A l’issue de ce parcours initiatique, nos « agents secrets » ont dévoilé leur plan d’action à tous leurs camarades d’école, lors de la « Semaine du Défi Energie ».

De son côté, Kevin Fèvre, de l’Agence Locale de l’Energie, a rencontré les adultes de l’école, les enseignants, le personnel de restauration et les animateurs.

Avec le même fil conducteur : expliquer et convaincre petits et grands d’agir ensemble pour économiser l’électricité.

Un message bien reçu.

Au Grand Léjon par exemple, le Défi Energie a permis de faire baisser de près de 10 % la consommation d’électricité de l’école. A l’échelle d’une année, cela représente une économie de 700 à 800 €.

Les éco-gestes à la maison aussi

Pour compléter ce défi, GRDF a mis 2 kits d’activités périscolaires « Devenir Eco-citoyen » à disposition de la Ville, pour 6 séances d’animations sur le thème des économies d’énergie.

Conçus pour les élèves des classes du cycle 3 (CE2/CM1/CM2), l’objectif de ces modules est avant tout d’expliquer aux jeunes publics les éco-gestes et leur donner un rôle d’ambassadeur auprès de leur famille.

Les écoliers ont ainsi été sensibilisés à leur consommation d’énergie, aux économies réalisables, à la traque aux pertes énergétiques, à leur environnement (école, ville, …) avec l’arrivée dès 2018 des énergies renouvelables gaz sur le territoire (biométhane, mobilité durable au GNV/bioGNV,…).

Le tout de manière ludique sous forme de petits ateliers.

Défi relevé

Le Défi a été relevé. Cette belle performance méritait d’être saluée et récompensée.

C’est la raison pour laquelle, les enfants du Grand Léjon et de Jean Ferrat ayant participé au Défi Energie ont été invités, ainsi que leurs parents, enseignants et animateurs, à l’Hôtel de Ville, ce vendredi 16 juin, par Delphine Mesgouez, adjointe à l’enfance jeunesse et Christine Daniel, adjointe au patrimoine communal entourées de Kevin Fèvre de l’Agence locale de l’énergie et de Eric Danet, représentant GRDF en Côtes d’Armor.

L’occasion de leur remettre des cadeaux que nos jeunes ambassadeurs du Défi Energie ont choisis eux-mêmes : Un ballon de football pour l’école Jean Ferrat et un chèque de 90 € pour l’école du Grand Léjon où sera organisé un grand goûter associant toute l’école.
« Le Défi Energie va se poursuivre. C’est un excellent moyen de sensibiliser les enfants à la protection de l’environnement » indique Delphine Mesgouez, adjointe à l’enfance jeunesse. « L’opération sera reconduite durant la prochaine année scolaire. Et associera les deux autres écoles publiques de la Ville, Harel de la Noë et Port Horel. »

Des établissements où les enfants comme les enseignants et les agents de la mairie vont mobiliser leur énergie pour l’économiser.

Un défi pour chacun d’entre nous. Le ministère de l’environnement nous y a encouragés avec un message radio diffusé sans interruption durant cet hiver : « A la maison comme au travail, des gestes simples permettent à tous de ne pas manquer de courant et d’agir pour le climat. »

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.developpement-durable.gouv.fr