agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Danse hip-hop : un pas vers la tolérance

« Vivre ensemble, faire ensemble ». C’est le thème du festival Zéro à la Tolérance Zéro. Un message porté par les French Wingz, en France comme ailleurs dans le monde. Vendredi, le duo de danseurs vedettes du hip hop a fait partager son expérience avec talent et simplicité aux écoliers de Harel de la Noë.

C’était la fête vendredi 16 mars au centre social Espace Part’Ages, où les élèves de l’école Harel de la Noë avaient, dans le cadre des activités éducatives (Tap), rendez-vous avec les French Wingz. Un groupe de danseurs qui fait partie des valeurs montantes de la planète hip hop.

Finalistes de l’émission de télé « La France a un incroyable talent » en 2016, Crackers et son complice Archad ont acquis une renommée internationale.

Malgré ce succès foudroyant, les deux amis gardent les pieds sur terre. Sauf sur scène où leurs danses acrobatiques font merveille.

Leurs jeunes invités plérinais ont pu les apprécier, d’abord sur les vidéos de spectacles puis lors d’une démonstration proposée en direct par les artistes.

Un duo qui fait partie des invités vedettes du festival ZTZ, zéro à la tolérance zéro, organisé par l’association UnVsti.

« La thématique du festival nous parle. Nous sommes deux personnes différentes avec nos qualités et nos défauts. L’un pratique le hip hop debout, l’autre au sol. Il faut que l’on s’écoute, que l’on s’entende pour faire ensemble nos spectacles… Vos camarades ont toujours quelque chose à vous apprendre pourvu de savoir être attentif et partager avec lui » ont expliqué les artistes à leur jeune public.

Des écoliers enthousiasmés par cette rencontre. A la fin de ce moment chaleureux d’échange et d’animation, tous les enfants ont réclamé une séance d’autographes et de photos aux French Wings.

A l’école Harel de la Noë, le thème « faire ensemble, vivre ensemble » sert de fil conducteur aux activités éducatives de l’année.

Un groupe d’enfants prépare actuellement une chorégraphie de hip hop avec des enfants de l’ITEP Saint-Brieuc. Une préparation encadrée par Martin Raoul de l’ association UnVsti.

Un autre groupe travaille sur l’écriture avec la slameuse Laureline Jacqu, résidente du foyer Ker Spi et bénévole à l’association UnVsti.

Ce mardi plusieurs enfants de l’école participent au spectacle/rencontre au Grand Pré à Langueux qui réunira les structures et partenaires pour des chorégraphies, de hip hop et du slam.

L’ensemble de cette action trouvera son aboutissement sur la scène de l’Espace Roger-Ollivier, à Plérin, où le festival ZTZ donnera lieu à de nombreux spectacles et rencontres du 4 au 8 juin prochains.