agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami

Commémoration du 19-mars 1962 : « aimer notre pays, c’est accepter son passé »

Ce mardi 19 mars, le vent glacial accompagné de chutes de neige a perturbé le déroulement de la cérémonie commémorative du 19-mars 1962 au cours de laquelle deux anciens combattants d’Algérie ont été décorés.

JPEG - 134 ko
Deux anciens combattants d’Algérie, Jacques Boeuf et Noël Uséo, ici entourés du président de la Fnaca, Joseph Got, du maire Ronan Kerdraon et du président du comité d’entente des anciens combattants Benjamin Ramoul, ont été décorés au cours de la cérémonie.

A l’issue du traditionnel dépôt de gerbe au monument aux morts, le cortège officiel composé d’élus, d’anciens combattants et d’écoliers du conseil municipal des enfants a dû rejoindre l’hôtel de ville prématurément.

Dans son allocution, le maire Ronan Kerdraon a insisté sur l’importance de célébrer le souvenir du 19 mars 1962 qui marque la fin de la guerre d’Algérie. Même s’il s’agit d’un souvenir douloureux ; celui d’une « colonisation qui s’est terminée dans une violence atroce. »

« Aimer notre pays, c’est accepter son passé, avec sa grandeur et sa gloire qui nous rendent fiers, mais aussi ses petitesses et parfois sa lâcheté » estime le maire. Selon lui, « la France sortira grandie de ne pas oublier ceux qui se sont battus pour elle » La France se grandira aussi en « assumant les erreurs du passé. »

Car « commémorer, ce n’est pas seulement ressasser un événement heureux ou tragique. » Il s’agit avant tout de « rendre hommage à l’être humain du passé et contribuer à l’éducation de l’être humain de demain. »

La cérémonie s’est terminée par des remises de décorations à deux anciens combattants d’Algérie.


Deux anciens combattants décorés

Jacques Bœuf a été décoré de la médaille commémorative des opérations de maintien de l’ordre « Algérie ». Appelé en mai 1961, il a été incorporé à Trèves en Allemagne et après un séjour à Fontevraud près de Saumur, il a été affecté au 26ème régiment de dragons à Kenadsa (Colomb-Bechar) au Sahara.

Noël Uséo a été décoré de la médaille commémorative des opérations de maintien de l’ordre « Algérie » et de la médaille du titre de reconnaissance de la nation « Afrique du Nord ». Appelé en novembre 1960, il a été incorporé au 5ème régiment de cuirassiers au camp de Meucon, avant de partir à Tizi Ouzou, en Algérie, au 6ème régiment de hussards. Il a terminé son service en Allemagne au 4ème régiment de cuirassiers.